Gazenergie

L’avenir énergétique réside dans la convergence des réseaux

Grâce aux possibilités offertes par le gaz et son infrastructure réseau, le gaz naturel et les gaz renouvelables peuvent apporter une contribution essentielle à l’avènement d’un système énergétiqu plus renouvelable et plus efficace. Pour ce faire, l’électricité, la chaleur et la mobilité doivent toutefois être reliées intelligemment les unes aux autres.

Les installations de couplage chaleur-force (CCF) comme les minicentrales de cogénération améliorent la sécurité d’approvisionnement en hiver et, avec le power-to-gas, nous disposons d’une technologie qui permet de stocker le courant issu de sources renouvelables sur une base saisonnière. Pour pouvoir tirer le meilleur parti de ces technologies, il faut exploiter les synergies entre les différents agents énergétiques transportés par conduites.

Le couplage des systèmes énergétiques recèle un énorme potentiel. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement? L’électricité, la chaleur et la mobilité sont des domaines jusqu’ici généralement considérés isolément et qui fonctionnent encore largement indépendamment les uns des autres. Si l’on parvient à les «rendre intelligents» en les reliant les uns aux autres, on ouvrira des possibilités tout à fait nouvelles d’intégration des énergies renouvelables dans les systèmes énergétiques et de réduction des émissions de CO2.

Fort heureusement, l’idée fait aujourd’hui son chemin, et on parle dans ce contexte de couplage des secteurs ou de convergence des réseaux. Le principe est simple, même s’il cache une grande complexité. Il s’agit de jeter des ponts entre les systèmes pour pouvoir exploiter les synergies entre les énergies transportées par conduites (réseaux électriques, réseaux gaziers, réseaux de chaleur à distance). Les technologies qui permettent cette intégration sont déjà disponibles, et elles sont nombreuses, à commencer par le couplage chaleur-force et le power-togas, pour n’en citer que deux. Mais la mobilité électrique et au gaz sont aussi des technologies qui permettent le couplage des secteurs.

Accroître la sécurité d’approvisionnement grâce au CCF

Le thème de la sécurité d’approvisionnement s’est hissé au rang de priorité de l’agenda politique, en particulier durant les mois d’hiver. Des problèmes d’approvisionnement à l’étranger, notamment en Allemagne et en France, peuvent compromettre sérieusement la sécurité d’approvisionnement de la Suisse. L’Allemagne va débrancher toutes ses centrales nucléaires du réseau d’ici à 2022, et en France, des centrales vieillissantes sont aussi appelées à être désaffectées.

Dans ce contexte, les installations CCF comme les minicentrales de cogénération peuvent apporter une contribution importante à la sécurité d’approvisionnement et à la stabilité du réseau électrique en Suisse, car elles ne produisent pas seulement de la chaleur, mais encore du courant. C’est pourquoi on parle aussi de chauffage électrogène. Selon l’Office fédéral de l’énergie, il serait possible de produire environ 30% de l’électricité de Suisse avec des installations CCF. Or il faut continuer d’améliorer les conditions-cadre pour créer les incitations à investir dans cette technologie d’avenir.

Produire du gaz à partir de courant renouvelable

La réforme du système énergétique actuel requiert par ailleurs impérativement des capacités de stockage. La question se pose par exemple de savoir comment du courant solaire produit en été pourrait être utilisé en hiver. Or la technologie du power-to-gas offre ici des solutions intéressantes: le procédé permet de stocker d’une saison à l’autre sous la forme de méthane ou d’hydrogène le courant produit en excédent à partir de sources renouvelables – ce que les batteries ne permettent pas.

Le gaz permet de réduire les émissions de CO2 sans attendre et sur tous les fronts: à la place du mazout sur le marché de la chaleur et dans l’industrie, à la place du diesel et de l’essence dans le domaine des transports et à la place des importations de courant issu du charbon. L’industrie gazière est prête à prendre ses responsabilités et à apporter sa pierre la réorientation de la politique énergétique. Son engagement en faveur de l’écologisation du gaz naturel en atteste. La branche a par exemple décidé de porter au segment gaz du marché du chauffage à 30% d’ici à 2030.

Grâce à un encouragement substantiel, les quantités de biogaz injectées dans le réseau gazier suisse s’accroissent d’année en année. Le biogaz est une énergie renouvelable et neutre en CO2. Il est issu de la fermentation de matières organiques, telles que les déchets verts ou les boues d’épuration. Comme le gaz naturel, il est composé essentiellement de méthane.

Ménager le climat en roulant au gaz

Rouler au gaz naturel et au biogaz ne ménage pas seulement l’environnement et le climat, mais encore le porte-monnaie. Les véhicules à gaz émettent non seulement nettement moins de CO2 que les véhicules propulsés à l’essence ou au diesel, mais encore moins de particules portant atteinte à la santé et à l’environnement comme les poussières fines ou les oxydes d’azote, qui ont fait les manchettes dans le contexte du «dieselgate». Quel que soit l’avenir du diesel, les véhicules à gaz proposent aujourd’hui déjà une technologie éprouvée, qui ménage le climat et l’environnement. Le classement EcoMobiListe de l’Association Transports et Environnement (ATE) le confirme, en plaçant régulièrement les véhicules à gaz aux avantpostes.

Le gaz peut donc apporter une contribution importante à un approvisionnement énergétique de la Suisse en énergie renouvelable et durable. En d’autres termes, avec son infrastructure réseau, le gaz est un élément clé de la refonte du système énergétique. Pour pouvoir exploiter tout son potentiel, il faut relier entre eux les agents énergétiques transportés par conduites, car c’est dans la convergence des réseaux que réside notre avenir énergétique.

Vers des systèmes énergétiques interconnectés et intelligents

Le courant, le chauffage et la mobilité doivent être reliés les uns aux autres pour former un système intelligent.

en savoir plus

L’avenir énergétique réside dans la convergence des réseaux

Grâce aux possibilités offertes par le gaz et son infrastructure réseau, le gaz naturel et les gaz renouvelables peuvent apporter une contribution essentielle à l’avènement d’un système énergétique plus renouvelable et plus efficace.

en savoir plus

Couplage des secteurs

Que signifie concrètement le couplage des secteurs pour les domaines électricité, chauffage et mobilité?

en savoir plus

Le power-to-gas comme technologie clé

Les stockages sont essentiels pour négocier le virage énergétique. Les centrales de pompage-turbinage ou les batteries peuvent aussi apporter une contribution importante.

en savoir plus

Habiter neutre en CO2

Les locataires d’un nouveau lotissement de Männedorf (ZH) ne payent pas de frais d’électricité ni de chauffage.

en savoir plus

Premier bâtiment locatif autonome en énergie

Une maison sans raccordement énergétique extérieur?

en savoir plus

Du courant renouvelable en hiver grâce au power-to-gas

Que faire lorsque l’électricité produite par une installation photovoltaïque ne peut pas être complètement utilisée?

en savoir plus

Vers la «centrale énergétique virtuelle»

Le nouveau lotissement Sturzenegg dans la ville de Saint-Gall est une réussite architecturale et urbanistique. Mais pas seulement: c’est aussi un objet exemplaire pour ce qui touche à la production et au stockage d’énergie.

en savoir plus

Un système intégrant gaz, électricité et chaleur à distance

La centrale hybride réalisée par Regio Energie Solothurn dans la commune soleuroise de Zuchwil préfigure notre avenir énergétique.

en savoir plus

Une plus grande efficacité énergétique grâce au CCF

Au centre de Triesen, au Liechtenstein, un réseau de proximité fournit en chaleur plusieurs écoles, une piscine, des salles de gymnastique, un bâtiment administratif, des établissements médico-sociaux et des immeubles locatifs.

en savoir plus

Concept de mobilité novateur

À Genève, les clients qui profitent de l’offre de partage de voiture proposée par Catch a Car roulent avec un bilan neutre en CO2.

en savoir plus
Tesi 2020 Tesi 2020
Gas rinnovabili Gas rinnovabili
Impianti di biogas Impianti di biogas
Impianti UFC Impianti UFC
Idrogeno Idrogeno
Accoppiamento di settore Accoppiamento di settore
Progetti energetici Progetti energetici
Stoccaggio dello'energia Stoccaggio dello'energia