Gazenergie

Le couplage des secteurs ouvre de nouvelles possibilités

Par le truchement de son Fonds de recherche, de développement et de promotion (FOGA), l’industrie gazière soutient un nouveau projet relatif à l’optimisation du concept énergétique des bâtiments en tenant compte de l’impact environnemental et du couplage des secteurs.

La stratégie énergétique de la Suisse vise à encourager l’utilisation des énergies renouvelables. Le secteur du bâtiment, qui pèse lourd dans la consommation énergétique, joue dans ce contexte un rôle essentiel. Il convient donc de mettre au point des concepts énergétiques qui tiennent compte de l’impact environnemental du courant, à commencer par l’empreinte CO2, et accroissent l’utilisation d’énergies renouvelables dans le secteur du bâtiment. Le cœur du nouveau projet FOGA consiste à trouver les modalités qui permettront de minimiser les coûts et l’impact environnemental grâce à des systèmes multiénergies décentralisés pour des groupes de bâtiments. À ce jour, l’intégration d’appareils qui s’appuient sur les gaz renouvelables n’a pas encore été suffisamment prise en compte.

Le projet comprend plusieurs volets qui examinent en profondeur les avantages de l’intégration des gaz renouvelables dans les communautés énergétiques. Les résultats permettront de mettre en évidence et de quantifier leur apport pour le tournant énergétique en Suisse.