Gazenergie

La part biogène dans le carburant passe à 20 %

Zürich, 28.10.2019

Le Conseil fédéral a décidé de modifier les ordonnances sur l’énergie, sur l’efficacité énergétique, sur l’encouragement de la production d’électricité issue d’énergies renouvelables au 1er janvier 2020. Ce faisant, il intègre certaines revendications de longue date de l’industrie gazière concernant le découpage des catégories d’efficacité énergétique et le calcul des émissions de CO2 des véhicules à gaz. Ces catégories servent de base à l’étiquette-énergie des voitures de tourisme. Une modification d’importance est que la part biogène du mélange gaz naturel-biogaz dans le GNC est relevée à 20 %. Jusqu’ici, la part de biogaz imputable était seulement de 10 %.

La Confédération va aussi prendre en compte la proportion de 20 % de gaz renouvelables dans le calcul des émissions de CO2 des véhicules neufs. Cela revient à dire qu’il faut dès lors retrancher les 20 % d’émissions de CO2 sans incidence sur le climat pour les véhicules à gaz. C’est un beau succès pour la mobilité au gaz, qui s’impose de plus en plus comme une véritable alternative au véhicule à essence ou diesel.

La part biogène du mélange gaz naturel-biogaz dans le GNC est relevée à 20 %