Gazenergie

La maison autonome est possible

Il est possible aujourd’hui de créer une maison énergétiquement autonome grâce à la technologie de l’hydrogène: celle-ci permet d’atteindre un niveau d’autonomie très élevé à partir de l’électricité produite par l’installation photovoltaïque de la maison.

L’autonomie énergétique d’une maison est conditionnée par la surface photovoltaïque du toit et si possible des façades. La production photovoltaïque d’électricité est en général décalée par rapport à la consommation d’électricité. Il faut donc pouvoir stocker l’énergie entre sa production et sa consommation pour atteindre une autonomie énergétique élevée: seul le truchement de l’hydrogène permet un tel déphasage.

L’hydrogène est soutiré du réservoir H2 en fonction de la demande énergétique, et est transformé en électricité et en chaleur par la pile à combustible. Associée à une pompe à chaleur, cette pile à combustible assure le chauffage des locaux et la production d’eau chaude sanitaire. Le système devient ainsi largement indépendant du réseau d’électricité public.

A l’avenir, les maisons autonomes seront majoritairement raccordées au réseau de gaz, étant donné que l’autarcie complète est beaucoup trop coûteuse en termes d’installations. Le réseau de gaz est une condition importante pour l’approvisionnement énergétique climatiquement neutre des habitations. Les principaux composants du système énergétique HES (Home Energy System):

  • commande/régulation
  • électrolyseur PEM (Proton Exchange Membrane) avec traitement de l’eau et contrôleur
  • pile à combustible PEM
  • stockage solide d’hydrogène sous forme d’hydrures métalliques
  • stockage en batteries