Gazenergie

Vendredi 4 août 2017

Zürich, 04.08.2017

 

RWANDA: Les Rwandais ont afflué aux urnes vendredi et attendaient désormais le résultat d'un scrutin présidentiel promis à Paul Kagame. Ce dernier dirige le pays des mille collines d'une main de fer depuis 1994. Visionnaire pour les uns, despote pour les autres, M. Kagame, 59 ans, brigue un troisième mandat de sept ans face à deux candidats passés quasiment inaperçus dans une campagne phagocytée par le Front patriotique rwandais (FPR). Le parti contrôle toutes les sphères de la société de ce petit pays de la région des Grands Lacs.

VENEZUELA: L'opposant vénézuélien Antonio Ledezma, arrêté et incarcéré en début de semaine, est ressorti de prison. Il a été assigné à résidence, a annoncé son épouse tôt vendredi matin sur Twitter.Condamné pour complot contre Nicolas Maduro, Ledezma avait déjà bénéficié d'une mesure d'assignation à résidence en 2015. Mais il avait été réincarcéré en pleine nuit de lundi à mardi en même temps qu'une autre figure de l'opposition, Leopoldo Lopez. Le maire du Grand Caracas a été reconduit à son domicile par des agents du Sebin, les services du renseignement, a précisé son épouse.

FRANCE: Des députés français de l'opposition de gauche ont annoncé vendredi avoir déposé un recours devant le Conseil constitutionnel s'agissant de la réforme du Code du travail. Ils comptent "déclarer inconstitutionnelle l'intégralité" du projet de loi habilitant le gouvernement à réformer par ordonnances. "Nous demandons (...) au Conseil constitutionnel de déclarer inconstitutionnelle l'intégralité du projet de loi", écrivent dans ce recours les députés Insoumis, socialistes et communistes, associés à des non-inscrits.

FRANCE: Murielle Bolle, mise en examen pour son rôle présumé dans le meurtre du petit Grégory Villemin, retrouvé noyé dans une rivière des Vosges le 16 octobre 1984, a été remise en liberté sous contrôle judiciaire par la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Dijon, ont indiqué vendredi ses avocats. "La décision est une décision de remise en liberté assortie d'un contrôle judiciaire strict", a déclaré à la presse Me Jean-Paul Teissonnière. Elle devra résider dans le département de la Nièvre, avec des obligations "extrêmement strictes": pas de contact avec les protagonistes de l'affaire, pas de déclaration à la presse, un pointage et un suivi socio-éducatif, ont précisé ses avocats.

ELECTIONS ALLEMANDES: Les sociaux-démocrates allemands, avec l'effondrement vendredi de leur coalition en Basse-Saxe (nord), ont encaissé un nouveau revers en région à deux mois des législatives. Ils abordent déjà en mauvaise posture ce scrutin face à la chancelière Angela Merkel. Le parti social-démocrate (SPD) a perdu sa majorité au parlement régional de Basse-Saxe après la défection d'une députée du parti Vert - son partenaire de coalition dans cette région - pour le camp des conservateurs de la CDU.

SYRIE: Une trêve dans une zone du nord de la Syrie n'a apparemment tenu que quelques heures, rapporte vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Elle était censée avoir pris effet jeudi. Ce cessez-le-feu avait été annoncé par le ministère russe de la Défense dans le cadre de la création avec les rebelles d'une nouvelle "zone de désescalade" au nord de Homs. Elle compte 84 communautés représentant au total plus de 147'000 habitants.

IRAK: Un nouveau charnier renfermant les corps de 40 hommes exécutés par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a été découvert à Ramadi, à l'ouest de Bagdad, ont indiqué vendredi des responsables. Ils ont fait état d'impacts de balles à la tête, concluant à "des exécutions menées par l'EI". Les forces irakiennes ont découvert des dizaines de fosses communes avec des centaines de corps durant leurs opérations militaires lancées pour reprendre les larges pans du territoire dont s'étaient emparés depuis juin 2014 l'EI responsables d'exactions.

RDC: Plus de 250 personnes ont été victimes d'exécutions sauvages entre mars et juin au Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé vendredi l'ONU. Ces attaques ont été perpétrées par des agents de l'Etat, des milices ou des rebelles. Parmi les 251 personnes tuées figurent 62 enfants, dont trente avaient moins de huit ans, indique un communiqué du Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme publié à Genève. Ce bilan a été dressé par une équipe d'enquêteurs du Haut Commissariat sur les massacres ethniques dans la région du Kasaï, ajoute le texte.

IRLANDE: Le Brexit est "le défi de notre génération", a estimé vendredi le Premier ministre irlandais Leo Varadkar. Il est susceptible d'affecter tous les aspects de la vie quotidienne de ses voisins d'Irlande du Nord où il effectue un déplacement de deux jours. "Le moindre aspect de la vie en Irlande du Nord pourrait être affecté par l'issue (du Brexit)", a-t-il déclaré à la Queen's University, à Belfast. Il citait pêle-mêle l'emploi et l'économie, la frontière, les droits des citoyens, les travailleurs transfrontaliers, les voyages, le commerce, l'agriculture, l'énergie ou encore les services publics. "La liste est longue", a-t-il souligné.

ISRAËL: Un ancien collaborateur de Benjamin Netanyahu a accepté de témoigner contre le Premier ministre israélien en échange de la clémence dans l'enquête le concernant. Cette décision fait peser une sérieuse menace judiciaire sur le chef du gouvernement, a rapporté la presse vendredi. Ari Harow, chef de cabinet de M. Netanyahu jusqu'en 2015, a signé un accord avec le parquet, ont rapporté plusieurs médias israéliens. Ceux-ci avaient révélé ces derniers jours les négociations en cours entre la justice et M. Harow et souligné le danger qu'un tel accord représenterait pour le Premier ministre, déjà dans la mire des enquêteurs.

INDE: Un risque de pénurie de thé noir Darjeeling plane sur le monde. Un conflit séparatiste gronde dans les contreforts de la partie indienne de l'Himalaya, où sont cultivés les arbres à l'origine du prestigieux breuvage. Pendant la saison des récoltes, de juin à août, quelque huit millions de kilos de thé sont récoltés en temps normal dans les dizaines de plantations vertes luxuriantes. Ils alimentent le marché mondial, pour l'essentiel en Europe.

RUSSIE: Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé vendredi l'ampleur de la pollution touchant le lac Baïkal. Il a demandé la mise en oeuvre en urgence de mesures pour réparer le préjudice écologique infligé à la plus grande réserve naturelle d'eau douce de la planète. "De vastes zones de la région du Baïkal", notamment le lac qui "fait partie du patrimoine non seulement de la Russie, mais aussi de toute la planète", ont subi "une pollution extrêmement forte", a déclaré M. Poutine, lors d'une réunion gouvernementale.

EMIRATS ARABES UNIS: Un incendie a embrasé jeudi soir la Torch Tower de Dubaï, l'un des gratte-ciel les plus hauts du monde. La tour a pu être évacuée, le feu maîtrisé puis éteint et aucune victime n'est à déplorer, rapportent les autorités de l'émirat. Les flammes ont envahi les étages supérieurs de cet immeuble de 79 étages haut de 337 mètres. L'origine du sinistre n'a pas été déterminée. C'est la deuxième fois en deux ans que la Torch Tower prend feu sans faire de victime.