Gazenergie

Vendredi 26 juin 2020

Zürich, 26.06.2020

 

CORONAVIRUS: La Suisse a enregistré 58 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures et un décès au Liechtenstein, indique vendredi l'Office fédéral de la santé publique. Les contaminations accélèrent légèrement. Depuis lundi, on est passé de 18 cas de contamination au nouveau coronavirus, à 22 mardi, 44 mercredi, 52 jeudi et 58 vendredi. L'OFSP dénombre 1682 décès depuis le début de la pandémie contre 1962, selon les cantons.

CORONAVIRUS: L'app SwissCovid a été activée par 566'894 personnes le jour de son lancement, indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). L'application complète le traçage classique des contacts utilisé par les cantons. Elle mesure anonymement la durée et la distance par rapport aux autres téléphones portables. Elle enregistre un contact étroit, soit de moins de 1,5 mètre et de plus de 15 minutes. Les utilisateurs qui auront été en contact avec une personne infectée seront averties si ces deux personnes ont téléchargé l'application.

CORONAVIRUS: La crèche et le jardin d'enfants d'une école de Kloten (ZH) sont fermés jusqu'à nouvel ordre après qu'une employée a été testée positive au coronavirus. Au total, 80 enfants ont été placés en quarantaine mercredi soir. A Niederdorf (BL), une école enfantine est aussi touchée. Tous les parents concernés ont été informés par la direction de l'école, a indiqué vendredi à l'agence Keystone-ATS Elsbeth Fässler, directrice du service éducation et enfant de la ville de Kloten. Elle confirme ainsi une information du Klotener Anzeiger et du Zürcher Unterländer.

CORONAVIRUS: Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a achevé vendredi son tour des frontières avec une étape à Thônex-Vallard (GE). Il a célébré, avec le Secrétaire d'Etat français Jean-Baptiste Lemoyne, le rétablissement de la libre circulation entre la France et la Suisse. Une liberté qui avait été durement entravée par l'épidémie de Covid-19. Le 15 juin, la réouverture totale des points de passage a marqué la fin d'une période difficile, a souligné le chef du DFAE. Le ministre a profité de l'occasion pour remercier la France d'avoir autorisé ses travailleurs frontaliers, notamment le personnel de la santé, de continuer à se rendre en Suisse pendant la crise sanitaire.

AVIONS DE COMBAT: La Suisse a besoin de nouveaux avions de combat pour protéger sa population des menaces provenant de l'espace aérien. La ministre de la défense Viola Amherd a lancé vendredi la campagne pour l'achat de nouveaux jets soumis au peuple le 27 septembre. Augmentation des tensions, prolifération des conflits armés, menace terroriste, affaiblissement des organisations internationales, augmentation des cyberattaques ou réchauffement climatique et catastrophes naturelles à répétition: la menace évolue constamment et "mon devoir est de protéger la population contre ces attaques imprévisibles", a lancé la ministre devant les médias.

DÉVELOPPEMENT DURABLE: La Suisse doit devenir un des principaux centres mondiaux de services financiers durables. Le Conseil fédéral et la branche ont présenté vendredi un rapport qui fait le point sur les pistes suivies pour y parvenir. "Le changement est en marche depuis longtemps et la Suisse dispose d'un savoir-faire unique", a relevé le ministre des finances Ueli Maurer devant la presse. La place financière se distingue par des liens très étroits entre tous les acteurs du marché qui lui donnent un avantage compétitif.

ENVIRONNEMENT: La plupart des pays de l'UE risquent de ne pas respecter leurs engagements de réduction d'émissions de gaz polluant d'ici 2030, avertit la Commission européenne dans un rapport publié vendredi. Ils sont appelés à prendre des mesures plus efficaces. "Le message contenu dans ce rapport est clair. Partout en Europe, trop de citoyens sont toujours menacés par l'air qu'ils respirent", alerte le commissaire européen à l'Environnement Virginijus Sinkevicius, dans un communiqué de l'exécutif bruxellois.

CONSEIL FÉDÉRAL: Le coronavirus impacte également la traditionnelle course d'école du Conseil fédéral, qui se déroulera cette année en deux parties. Le gouvernement se rendra début juillet dans les Alpes bernoises. La deuxième partie est prévue pour cet automne. Un porte-parole de la Chancellerie fédérale a confirmé vendredi à l'agence d'information Keystone-ATS ces informations parues sur nau.ch.

TRIBUNAL PÉNAL FÉDÉRAL: Le Tribunal pénal fédéral a condamné vendredi un homme de 35 ans pour représentation de la violence et propagande en faveur de l'Etat islamique (EI). Il écope de 25 jours-amendes à 100 francs, avec sursis pendant 2 ans. La Cour des affaires pénales a estimé que les images et les commentaires diffusés en 2015 sur Facebook donnaient l'impression que l'on pouvait mener une vie agréable dans l'EI. Elle n'a pas retenu la prétendue valeur historique invoquée par l'accusé qui affirmait que les scènes de violence dataient de la guerre d'Algérie.

GRAND CONSEIL - FR: Le Grand Conseil fribourgeois a accepté la réforme de la caisse de pension cantonale, sans rien toucher quasiment à la version du Conseil d'Etat. Les inquiétudes de la gauche n'ont pas entravé un projet jugé équilibré par la droite. Le peuple aura le dernier mot. La modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF) a recueilli vendredi 93 voix, contre 7 et 6 abstentions. Après le débat d'entrée en matière de deux heures mercredi, l'examen de détail est apparu moins disputé qu'envisagé, malgré la vive opposition du Syndicat des services publics (SSP).

CORONAVIRUS - NE: Le canton de Neuchâtel a élaboré des scénarios avec des codes couleurs pour contrôler la progression du virus. Actuellement, six personnes sont placées en isolement et 24 sont en quarantaine dans le canton. "Avec moins d'un cas par jour, le virus se propage actuellement de manière sporadique au niveau neuchâtelois", a déclaré vendredi à Colombier (NE) Claude-François Robert, médecin cantonal. Le dernier décès remonte au 15 mai et le canton enregistre un cas pour 500 tests.

MOBILITÉ DOUCE GE: La polémique qu'a soulevée à Genève la création de bandes cyclables provisoires ne devrait pas s'éteindre de sitôt. Vendredi, le canton et la Ville indiquent que ces aménagements seront prolongés de 60 jours supplémentaires, à compter du 8 juillet. Ce nouveau délai doit permettre d'assurer "une jointure temporelle" cohérente avec le démarrage de plusieurs chantiers visant à mettre en place des aménagements cyclables durables et de qualité, relèvent le département cantonal des infrastructures et le département municipal de l'aménagement, des constructions et de la mobilité.