Gazenergie

Vendredi 1er septembre 2017

Zürich, 01.09.2017

 

APPAREILS AUDITIFS: Un changement se dessine à la tête de Sonova. A compter du 1er avril 2018, Arnd Kaldowski dirigera le fabricant zurichois d'appareils auditifs. Il succédera à Lukas Braunschweiler, lequel a fait part de sa volonté de quitter son poste après plus de six ans à cette fonction. Actuellement responsable de la plate-forme des diagnostics du groupe américain Danaher, M. Kaldowski rejoindra Sonova le 1er octobre, a précisé le groupe sis à Stäfa. Agé de 50 ans, l'Allemand assume la responsabilité des filiales Radiometer, Leica Biosystemes et Cepheid, dont les activités dégagent des revenus de 5,5 milliards de dollars (4,76 milliards de francs).

BANQUES: Credit Suisse veut participer à la nouvelle monnaie virtuelle Utility Settlement Coin (“USC”). L'établissement bancaire helvétique a décidé de rejoindre le consortium du projet formé de onze instituts financiers et de la firme britannique Clearmatics. Le projet repose sur la technologie dite Blockchain. Il doit faciliter les transactions entre instituts financiers, et réduire leur coût. "Nous pensons que le projet USC peut servir d'expérience d'apprentissage ou de tremplin pour une monnaie numérique émise par la banque centrale", communique Credit Suisse.

SUISSE - INDE: En visite en Inde, Doris Leuthard a défendu un internet plus sûr, qui passe par plus de coopération internationale. La présidente de la Confédération a également plaidé pour un accès étendu aux technologies de l'information et de la communication. Selon elle, ces technologies jouent un rôle positif sur l'activité économique et améliorent les moyens de subsistances. Leur accès est de la plus haute importance pour stimuler la prospérité, a déclaré la conseillère fédérale, selon la version écrite d'un discours prononcé à New Delhi.

COMMERCE DE DÉTAIL: Les ventes du commerce de détail en Suisse ont reculé en juillet, après un mois de juin en hausse. Elles ont baissé tant sur un an que sur un mois. En termes nominaux, le repli se chiffre à 0,8% par rapport à la même période de l'année passée, souligne l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. Corrigés de l'effet des jours ouvrables et des jours fériés, les chiffres d'affaires du commerce de détail se sont repliés de 0,7% en termes réels en juillet sur un an. L'évolution en termes réels tient compte du renchérissement.

HORLOGERIE: Les demandes de brevet relatives aux technologies solaires appliquées à l'horlogerie ont augmenté de 9,6% sur un an en 2014, dernière année disposant de statistiques complètes. Au total, 101 requêtes ont été déposées cette année-là dans le monde. La première demande de brevet sur ce sujet avait été déposée en 1970 par la compagnie japonaise Seiko Epson, relève une étude de Centredoc, une coopérative basée à Neuchâtel, spécialisée dans la collecte, l'analyse et la synthèse d'informations stratégiques et opérant notamment pour l'industrie horlogère. Depuis lors, 1217 familles de brevets ont été publiées.

IMMOBILIER: Malgré des revenus immobiliers en hausse, Zug Estates a vu son bénéfice net baisser au premier semestre 2017 sur un an de 19% à 20 millions de francs. La société zougoise prévoit un résultat annuel en recul. Avant revalorisations, le bénéfice net a toutefois progressé de 7,9% à 13 millions de francs, souligne le groupe dans un communiqué. Sur le plan opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est replié de 20,5% à 26 millions.

INTEMPÉRIES: Les conséquences de l'ouragan Harvey ont fait bondir les prix de l'essence aux Etats-Unis. Des pénuries pourraient ponctuellement apparaître même si la situation devrait se stabiliser dans les prochains jours. Le gallon d'essence (3,8 litres) pour livraison en septembre échangé sur le marché new-yorkais a pris jeudi jusqu'à 15% avant de clôturer en hausse de 13,5% à 2,1399 dollars (2 francs). Il s'est envolé depuis vendredi 25 août de près de 30%.

FOURNITURES MÉDICALES: IVF Hartmann a affiché des résultats en repli au premier semestre 2017. Le spécialiste schaffhousois des fournitures médicales a fait les frais d'investissements plus élevés et a été victime de la pression sur les coûts de la santé. Le bénéfice net s'est fixé à 7,5 millions de francs, en baisse de 10,5% par rapport à la même période de l'année passée, souligne la firme sise à Neuhausen am Rheinfall (SH) dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a lui reculé de 0,7% à 66,4 millions de francs.

LIBRE-ÉCHANGE: Le Mexique accueille le deuxième cycle de renégociation de l'Aléna, son accord de libre-échange avec les Etats-Unis et le Canada. Le traité est toujours sous la menace du président américain Donald Trump de se retirer de cet accord qu'il juge néfaste pour son pays. Jusqu'à mardi prochain, des représentants des trois pays seront réunis à Mexico, moins de deux semaines après le premier round de discussions, mené à Washington du 16 au 20 août.

CONJONCTURE: Le récent affaiblissement du franc par rapport à l'euro semble avoir profité à l'industrie suisse. Après avoir atteint un sommet pluriannuel en juillet, l'indice des directeurs d'achats (PMI) d'entreprises suisses a poursuivi sa hausse en août, gagnant 0,3% en un mois à 61,2 points. Un niveau supérieur à 60 points n'a jusqu'à présent été mesuré qu'en période de boom de l'industrie, écrivent dans leur enquête mensuelle Credit Suisse et l'association pour l'achat procure.ch. En variation annuelle, cet indicateur de confiance a progressé de 9,6 points.

CHIMIE: Patron désigné d'HuntsmanClariant, Peter Huntsman répond aux critiques portées à l'encontre du projet de fusion entre les groupes chimiques bâlois Clariant et américain Huntsman. L'union est équitable, estime-t-il notamment. S'exprimant publiquement pour la première fois dans une interview publiée dans Finanz und Wirtschaft, M. Huntsman estime que la transaction, qui accorde aux actionnaires de Clariant une participation de contrôle de 52% dans le groupe fusionné, contre 48% à ceux d'Huntsman, est équitable. Elle correspond à la valeur de marché des deux entreprises.

IMMOBILIER: Malgré des revenus en hausse, Plazza a enregistré un bénéfice net en baisse au premier semestre 2017 sur un an de 0,9% à 7,8 millions de francs. La société immobilière zurichoise a toutefois confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année. Le bénéfice net avant revalorisation a cependant progressé. Il est passé de 4,75 millions de francs au premier semestre 2016 à 5,2 millions, souligne l'entreprise issue du conglomérat industriel Conzzeta dans un communiqué.

ARÔMES ET PARFUMS: Givaudan, basé à Vernier (GE), a finalisé la reprise du producteur néerlandais d'ingrédients alimentaires Vika. Le leader mondial du secteur des parfums et des arômes n'a pas dévoilé le montant de la transaction. Annoncée en juillet, cette opération permettra au groupe genevois d'étoffer ses revenus de quelque 64 millions d'euros (73,6 millions de francs) sur une base pro-forma. L'acquisition doit être financée sur fonds propres.

COURTAGE: Compagnie financière tradition (CFT) a accusé au 1er semestre un repli du bénéfice net de 6,5% sur un an à 27,4 millions de francs. A taux de change constants, le recul s'élève à 4,6%. Des effets de change négatifs ont pesé sur la performance. D'éventuelles acquisitions constituent toujours l'une des priorités pour le deuxième semestre.

MATIÈRES PREMIÈRES: Le géant zougois des matières premières Glencore a vendu à Trevali Mining une série d'actifs dans le zinc. Le groupe canadien a annoncé que le montant de la transaction s'élève à 417,86 millions de dollars (402,3 millions de francs). Cette somme comprend des liquidités à hauteur de 245,21 millions de dollars, ainsi que quelque 193 millions d'actions Trevali d'une valeur de 1,20 dollar canadien (0,9 franc). Les actifs transférés regroupent une part de 80% dans la mine de Roch Pina en Namibie, une autre de 90% dans celle de Perkoa au Burkina Faso et une troisième de 39% dans le projet de Gergarub en Namibie.