Gazenergie

Vendredi 18 août 2017

Zürich, 18.08.2017

 

SCANDALE DU DIESEL: L'Office fédéral des routes (OFROU) interdit provisoirement en Suisse les nouvelles immatriculations de Porsche Cayenne 3l diesel (norme Euro 6) concernées par les manipulations avérées des émissions de gaz d'échappement. Les véhicules déjà immatriculés dans le pays ne sont pas touchés. La première mise en circulation en Suisse de véhicules neufs pas encore immatriculés ou de véhicules d'occasion provenant de l'étranger est ainsi empêchée dans un souci de protection de l'environnement, a précisé l'OFROU.

ESPAGNE: L'attentat qui a fait 14 morts et une centaine de blessés jeudi en fin d'après-midi à Barcelone n'affecte pas pour l'heure les voyagistes suisses. A plus long terme, une stagnation des réservations est toutefois à craindre. Hotelplan compte 32 clients à Barcelone. Le spécialiste du voyage de Migros n'a pas connaissance de personnes affectées par l'attaque.

HORLOGERIE: Patrick Pruniaux est le nouveau directeur général de la maison horlogère Ulysse Nardin, basée au Locle (NE) et contrôlée par le groupe de luxe français Kering. Le Français âgé de 45 ans succède à Patrik Hoffmann. Le nouveau directeur général d'Ulysse Nardin prendra ses fonctions le 28 août prochain, a annoncé Kering dans un communiqué. Il aura notamment pour mission d'accélérer le développement international de la marque neuchâteloise de haute horlogerie.

MATÉRIAUX COMPOSITES: Le spécialiste st-gallois des matériaux composites Gurit a dégagé un bénéfice net en hausse de 8,6% au premier semestre 2017 à 15,3 millions de francs, malgré des ventes en repli. Le chiffre d'affaires a diminué de 3,9% pour s'inscrire à 175,2 millions. Exprimées en monnaies locales, les ventes affichent une baisse limitée à 0,5%, a indiqué dans un communiqué l'entreprise de Wattwil (SG). Le recul est qualifié de temporaire par la direction de Gurit, alors que les différents marchés cibles ont évolué de façon contrastée.

ALIMENTATION: Hügli a connu un premier semestre 2017 difficile. Le fabricant st-gallois de bouillons, sauces et autres soupes a vu son bénéfice net diminuer de 12,4% sur un an, à 10,9 millions de francs. Le chiffre d'affaires s'est contracté lui aussi, avec une baisse de 5,5% sur an, à 185,7 millions de francs, a indiqué l'entreprise établie à Steinach (SG). Exprimé en monnaies locales, il affiche un recul moins prononcé de 3,5%.

TÉLÉCOMMUNICATIONS: Malgré des ventes en baisse, mobilezone a enregistré des résultats en croissance au premier semestre. Le prestataire zurichois de services de télécommunications a affiché un bénéfice net en progression de 11% sur un an à 13,7 millions de francs. Le chiffre d'affaires a par contre reculé de 2,1% à 512,6 millions de francs. Le bénéfice par action a lui augmenté de 0,38 franc à 0,42 franc, souligne la société sise à Regensdorf (ZH) dans un communiqué. Au 15 août, le cours de l'action s'élevait à 13,40 francs, contre 14,50 francs fin décembre 2016.

IMMOBILIER: La société immobilière zougoise PSP Swiss Property a dégagé au premier semestre un bénéfice net avant revalorisations en recul de 9,6% sur un an, à 80,4 millions de francs. L'entreprise a relevé ses objectifs pour l'ensemble de l'année. La baisse du bénéfice net est à mettre essentiellement sur le compte de revenus inférieurs tirés de la vente d'appartements, souligne le groupe établi à Zoug. Ce domaine a rapporté 1,9 million de francs, contre 10,5 millions au premier semestre 2016. Le produit des immeubles s'est lui replié de 1,4% à 136,4 millions.

INDUSTRIE: Schweiter Technologies a vu son bénéfice net presque quadrupler sur un an au premier semestre, passant de 34,5 millions à 129,5 millions de francs. Le chiffre d'affaires net du fabricant zurichois matériaux composites a, lui, augmenté de 5% (+6% en monnaies locales), à 485,6 millions. Le bond du bénéfice s'explique par la vente au 30 juin de la division de machines textiles SSM au groupe Rieter, indique dans un communiqué l'entreprise basée à Horgen (ZH).

COMMERCE DE DÉTAIL: Le directeur général des magasins de chaussures Aeschbach affirme que les prix des chaussures en ligne ne sont, pour la plupart, pas plus bas que ceux des magasins physiques. Seules quelques marques profitent du niveau de vie suisse pour majorer les prix. La majorité des chaussures vendues dans les magasins du groupe genevois sont achetées directement depuis l'étranger. Comme il n'y a pas d'intermédiaires, les prix restent au niveau européen affiché, par exemple, par les boutiques en ligne, déclare Sébastien Aeschbach dans une interview accordée à l'Agefi.

COMMERCE DE DÉTAIL: La société neuchâteloise de vente VAC est en train de se repositionner exclusivement sur ses deux anciens magasins de La Chaux-de-Fonds, après avoir cédé tout son secteur de vente à distance au fribourgeois Rensales International. Les enseignes des magasins ont été remplacées par le nouveau nom commercial "Au bon choix". En plein redéploiement, les magasins Au bon choix indiquent vouloir communiquer ultérieurement leur stratégie pour développer leur ancrage régional dans les Montagnes neuchâteloises, rapportent les quotidiens L'Express et L'Impartial.

DEVISES: Le franc se renforçait aujourd'hui vis-à-vis de l'euro. La monnaie unique est passée sous la barre de 1,13 franc. Durant la nuit, l'euro a atteint un plus bas hebdomadaire à 1,127 franc, en réaction après les attaques meurtrières en Catalogne. En début d'après-midi, la devise européenne se négociait autour de 1,129 franc.

TRANSPORT AÉRIEN: Le gouvernement allemand n'est pas impliqué dans les discussions en vue de la reprise de certains actifs d'Air Berlin. Aucune date limite n'est fixée pour la conclusion d'un accord. "Les compagnies sont actuellement en négociations. Le gouvernement n'est pas à la table des négociations et il ne mène pas non plus les discussions", a déclaré Korbinian Wagner, porte-parole du ministre de l'Economie lors d'une conférence de presse à Berlin.