Gazenergie

Vendredi 11 août 2017

Zürich, 11.08.2017

 

PÉNINSULE CORÉENNE: Les nouvelles menaces sur Twitter de Donald Trump à l'égard de Pyongyang ont fait grandir vendredi les inquiétudes quant à une éventuelle guerre entre les deux pays. Les mises en garde de Pékin, Berlin et Moscou ont pour l'instant été ignorées. "Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l'emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment", a déclaré vendredi le président américain sur son compte Twitter. "J'espère que Kim Jong-un trouvera une autre voie!", a-t-il ajouté.

KENYA: L'opposition kényane a demandé vendredi à la Commission électorale de prendre son temps pour donner le nom du prochain président. Le pays retient son souffle alors qu'en 2007, les violences suivant l'annonce avaient coûté la vie à 1100 personnes au moins. Les partisans de Raila Odinga souhaitent vérifier plus avant des résultats dans lesquels ils affirment avoir décelé de nombreuses erreurs. Les membres de la Commission électorale "ne devraient pas se précipiter à faire une déclaration avant que le processus ait été achevé de manière satisfaisante pour toutes les parties, c'est absolument essentiel", a déclaré à la presse le numéro 3 de l'opposition, Musalia Mudavadi.

OEUFS CONTAMINÉS: La crise des oeufs contaminés dépasse désormais les frontières de l'Europe. Des produits ont été identifiés à Hong Kong, selon la Commission européenne. Celle-ci a convoqué les pays de l'UE concernés et leur demande d'arrêter de se rejeter mutuellement la faute. "Nous devons travailler ensemble pour avancer plutôt que perdre de l'énergie à désigner des coupables", a asséné vendredi le commissaire européen à la Santé Vytenis Andriukaitis.

OEUFS CONTAMINÉS: Les grands distributeurs suisses ont retiré de leurs étals les oeufs suspects dans le cadre de la contamination au fipronil. Le doute subsiste toutefois concernant les produits transformés. La Fédération romande des consommateurs (FRC), qui suit l'affaire de près, s'inquiète à leur sujet. A la Migros, "des valeurs infimes" de fipronil ont été trouvées dans des oeufs frais M-Budget, qui ont été retirés de la vente, a indiqué vendredi à l'ats Tristan Cerf, porte-parole. "On ne peut pas exclure que des produits transformés en contiennent aussi, mais nous n'en avons pas trouvé à ce stade", dit-il.

CHINE: La Chine a lancé vendredi des enquêtes contre trois des principales plateformes Internet du pays, soupçonnées de "propager des contenus violents et obscènes". Il s'agit d'un nouveau tour de vis pour le web local, déjà soumis à un durcissement drastique de la censure. Des usagers de WeChat - application de messagerie la plus populaire au monde -, de la plateforme de microblogs Weibo et du forum de discussions Tieba sont visés. Ils "ont diffusé des contenus violents, liés au terrorisme, obscènes et pornographiques, des rumeurs erronées", signe d'un contrôle insuffisant par les opérateurs de ces plateformes, a assuré l'administration.

SCANDALE SCIENTIFIQUE: Une responsable sud-coréenne accusée d'avoir couvert, il y a une décennie, un scandale mondial de recherches falsifiées sur des cellules-souches issues du clonage a démissionné vendredi. Sa récente nomination à la tête d'une structure gouvernementale pour la recherche avait provoqué l'indignation de la communauté scientifique. Park Ki-Young avait été désignée responsable d'un nouveau centre scientifique dont dépend l'attribution de 18 milliards de dollars (environ 17,3 milliards de francs) de subventions gouvernementales et de budgets de recherche à de nouveaux projets.

EGYPTE: Au moins 36 personnes ont été tuées vendredi dans la collision de deux trains dans le nord de l'Egypte, près d'Alexandrie. Il s'agit d'un des accidents ferroviaires les plus graves de ces dernières années dans le pays. L'accident a également fait 123 blessés, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué dans un bilan actualisé. La plupart d'entre eux ont été pris en charge et transportés dans plusieurs hôpitaux d'Alexandrie, la métropole du nord de l'Egypte.

CHINE: Le bilan du séisme qui a frappé mardi la province chinoise du Sichuan s'est alourdi vendredi à 24 morts après la découverte de trois nouveaux corps. Les autorités locales ont précisé que ce tremblement de terre a aussi fait 493 blessés, dont 45 grièvement atteints. La secousse, de magnitude 6,5 selon l'institut géologique américain (USGS), est survenue dans une zone en haute altitude et difficile d'accès du plateau tibétain. Dans cette région se trouve la réserve de Jiuzhaigou, un parc naturel très fréquenté en été.

CANADA: Les navires empruntant le golfe du Saint-Laurent, à l'est du Canada, sont contraints de réduire de moitié leur vitesse afin de protéger les baleines franches, également appelées baleines noires, a décidé vendredi le gouvernement. L'espèce est menacée de disparition. "Pour freiner la mortalité des baleines", le gouvernement a décidé d'imposer immédiatement "une limitation temporaire de la vitesse des navires de 20 mètres ou plus (...) à 10 noeuds nautiques lors de leur passage dans l'ouest du golfe du Saint-Laurent", ont déclaré vendredi les ministres canadiens des Transports et des Pêches.

ITALIE: Un pompier volontaire a été arrêté pour des actes de pyromanie dans le nord de l'Italie, a-t-on appris vendredi de source policière. Le pays souffre de la sécheresse et des centaines de départs de feux quotidiens sont signalés. Le pyromane interpellé est âgé de 28 ans. Il a été filmé par une caméra de surveillance en train de mettre le feu à des haies et des poubelles, avant de revenir à sa base et donner l'alerte pour repartir aussitôt sur les lieux de l'incendie avec ses collègues.

ETATS-UNIS - LITUANIE: Un Lituanien accusé d'avoir soutiré plus de 100 millions de dollars à Google et Facebook sera extradé vers les Etats-Unis. Cette décision d'un tribunal lituanien de première instance a été approuvée vendredi par la Cour d'appel du pays. Âgé de 48 ans, cet homme a été arrêté en mars en Lituanie à la demande des autorités de Washington qui l'accusent d'avoir trompé deux entreprises américaines en s'étant fait passer pour un fournisseur asiatique de matériel informatique dans les années 2013-2015.