Gazenergie

Un volcan en éruption, des milliers d'évacués

Zürich, 26.09.2017

 

L'éruption d'un volcan sur le petit archipel du Pacifique de Vanuatu a provoqué une pluie de cendres et de pierres. Les autorités ont déclaré l'état d'urgence et procédé à l'évacuation de milliers d'habitants.

Le volcan Manaro Voui grondait depuis des semaines au centre de l'île Ambae (nord). Son activité sismique s'est accrue ces derniers jours, a précisé le Centre de météorologie et de gestion des risques géologiques.

Le centre avait mis en garde samedi contre des "projections de pierres et de gaz volcaniques" affectant des villages dans un rayon de 6,5 kilomètres autour du volcan. Des communes au-delà de cet espace pouvaient également être exposées aux rejets de cendres et à des pluies acides, selon la même source.

En conséquence, des écoles ont été fermées et plus de 7000 habitants - 70% de la population d'Ambae - ont été évacués, a déclaré mardi le directeur de l'agence nationale de gestion des catastrophes naturelles, Shedrack Welegtabit, au quotidien Daily Post.

Pénurie d'eau et de nourriture

Le gouvernement a alloué des fonds pour venir en aide aux personnes déplacées. Certaines informations font état de risques de pénurie d'eau et de nourriture, indique pour sa part le Vanuatu Digest. Des milliers de personnes avaient déjà été évacuées lors d'une précédente éruption de ce volcan en 2005.

L'archipel aux 80 îles, qui compte 270'000 habitants, avait été en partie ravagé par le cyclone Pam de catégorie 5 - la plus élevée - qui avait fait 11 morts en 2015. Condominium franco-britannique jusqu'à son indépendance en 1980, Vanuatu est l'un des pays les plus pauvres de la planète.