Gazenergie

Un site "cartographie" les sanctions pour aider les entreprises

Zürich, 29.09.2017

 

L'UE a lancé vendredi un site cartographiant ses différents régimes de sanctions, qui s'afficheront après un simple clic sur le pays ciblé ou grâce à des filtres thématiques (embargo sur les armes, pétrolier, etc). L'objectif est d'aider les entreprises européennes à s'y retrouver.

Cette base de données, consultable sur www.sanctionsmap.eu, a été mise en ligne à l'occasion d'un sommet des dirigeants européens à Tallinn. Elle a été conçue par l'Estonie qui préside l'Union jusqu'en décembre. "Le cadre juridique du régime de sanctions de l'UE repose sur 500 à un millier d'actes juridiques, ce qui fait que tout cela est assez difficile à comprendre", a expliqué Juuli Hiio, une diplomate estonienne à l'origine du projet.

"Cela entraîne un comportement de censure excessive parce que des entreprises craignent d'exporter quoi que ce soit vers certains pays" dès qu'ils sont visés par des sanctions, alors même que celles-ci sont limitées à certains secteurs, souligne Mme Hiio. Pour ajouter à la "confusion", certains Etats, comme la Moldavie, sont listés par l'UE comme des pays ciblés par des mesures punitives, même si en fait aucune sanction n'est aujourd'hui d'actualité.

"Mais si vous n'êtes pas au fait de cela, cela vous dissuade de faire des affaires avec ce pays, car vous ne savez pas si cela aura un impact sur votre activité", relève la diplomate estonienne.

Les sanctions de l'UE sont considérées comme le bras armé de la diplomatie européenne, parce qu'elles sont décrétées - au nom de ses 28 Etats membres - en riposte aux menaces pour la sécurité ou en cas de graves violations des droits de l'homme.