Gazenergie

Soutien fort et uni des députés à la politique énergétique

Zürich, 16.06.2020

 

A une semaine de la présentation du Plan climat du canton de Vaud, le Grand Conseil a affiché mardi une unité et un soutien fort à la politique énergétique du canton. Les parlementaires ont en effet voté toute une série de motion et postulats dans ce domaine, souvent à une très large majorité.

Une partie de la séance du Grand Conseil a été consacrée à débattre de plusieurs postulats et motion concernant les énergies renouvelables, l'efficacité et la transition énergétiques, le photovoltaïque, le chauffage à distance ou encore l'hydrogène.

L'unité affichée a réjoui plusieurs députés ainsi que la conseillère d'Etat verte Béatrice Métraux, en charge de l'environnement. "C'est un grand pas en avant et un bon message", a par exemple dit le député PLR Pierre-André Romanens.

Les parlementaires ont voté à la quasi-unanimité en faveur d'une motion demandant la constitution d'un fond pour soutenir les investissements dans l'énergie solaire photovoltaïque. Ils ont aussi largement soutenu un postulat demandant une aide cantonale généralisée au développement du chauffage à distance à base énergétique renouvelable.

Postulat socialiste refusé

Même large soutien à un postulat demandant au gouvernement qu'il étudie la faisabilité technique et économique de l'emploi de différentes sources de gaz méthane d'origine non-fossile. Les députés ont aussi majoritairement défendu l'idée que le canton prenne en compte l'hydrogène pour les énergies de demain.

Ils ont en revanche refusé un postulat de la présidente du PS vaudois Jessica Jaccoud. Le texte mettait en garde contre un report d'une partie des coûts des travaux d'assainissement énergétique dans les immeubles locatifs sur les locataires. Il s'inquiétait aussi du "phénomène inquiétant" des résiliations sur le marché locatif lors de grandes rénovations énergétiques subventionnées.

De leur côté, les Verts ont déposé leur initiative parlementaire qui demande de verser un montant de 300 millions de francs sur le fonds cantonal de l'énergie. Il s'agit notamment de permettre d'accélérer la rénovation des bâtiments communaux ou de soutenir le développement du solaire, de la géothermie et de la biomasse. Le Conseil d'Etat a jusqu'à fin avril 2021 pour rendre son préavis.

Plan climat enfin dévoilé

La conseillère d'Etat Béatrice Metraux a salué l'état d'esprit du Grand Conseil et en a profité pour rappeler que le canton allait présenter mercredi 24 juin prochain son vaste Plan climat. Très attendu, ce plan sur la stratégie climatique est une des priorités de la deuxième moitié de la législature du Conseil d'Etat.

Mme Mettraux a souligné que l'ensemble du gouvernement serait présent car chacun des sept départements s'est engagé pour ce plan. Celui-ci a été élaboré par de nombreux partenaires issus du canton, mais aussi des communes, de l'économie ou encore des mondes agricole et universitaire.