Gazenergie

Premier semestre en croissance pour Belimo

Zürich, 03.08.2017

 

Belimo a connu six premiers mois positifs. Le groupe industriel zurichois a vu son bénéfice net légèrement progresser de 1,5% sur un an, à 38,35 millions de francs. Le chiffre d'affaires a pour sa part atteint 288,48 millions, en hausse de 5,3% (+5,6% hors effet de change).

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a crû de 4,6%, à près de 49,1 millions de francs, ce qui correspond à une marge du bénéfice d'exploitation quasiment stable de 17%, après les 17,1% d'il y a un an, indique jeudi la société d'Hinwil (ZH).

Belimo, qui emploie 1452 personnes (équivalent plein-temps), a presque doublé ses investissements au cours du premier semestre. Ces derniers ont atteint près de 11,4 millions de francs, contre moins de 6,3 millions à la même période de 2016.

A l'exception du bénéfice net, les chiffres publiés dépassent les prévisions des analystes interrogés par l'agence financière awp. Ceux-ci tablaient sur des ventes à 286,3 millions de francs et un EBIT à 48,2 millions. Le bénéfice net était escompté à 38,8 millions.

Urbanisation porteuse en Asie

Par région, le chiffre d'affaires a augmenté de 3%, à 137,3 millions de francs en Europe. La demande est demeurée stable pour les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne ont contribué de manière déterminante à cette évolution. La croissance réjouissante enregistrée en Russie laisse augurer une meilleure situation conjoncturelle.

En Amérique, les ventes ont augmenté de 6,8% à 116,7 millions de francs, du fait d'une demande toujours forte pour les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation économe en énergie. Le lancement de la nouvelle génération de Belimo Energy Valve pour mesurer et optimiser l'énergie et de la nouvelle gamme de capteurs sur ces marchés ont permis de renforcer le positionnement de Belimo.

Enfin, dans la région Asie-Pacifique, le chiffre d'affaires a bondi de 10,2%, à 34,5 millions de francs, grâce notamment à la Chine, l'Australie, Hong Kong, l'Inde et la Corée du Sud. La tendance pour des bâtiments peu gourmands en énergie et l'urbanisation croissante y ont constitué les principaux vecteurs de croissance.

Pour la suite, Belimo prévoit toujours un développement positif de ses ventes lors du second semestre. Le secteur de la construction devrait continuer à évoluer favorablement en Europe dans les principaux pays de débouché. Les prévisions pour les régions Amérique et Asie-Pacifique sont aussi bonnes. Au Moyen-Orient, en revanche, la situation reste chargée d'incertitudes.