Gazenergie

Philippines: Le bilan monte à 25 morts après le passage de Mangkhut

Zürich, 16.09.2018

 

Le nombre de personnes tuées par le super typhon Mangkhut lors de son passage dévastateur aux Philippines est passé à 25, ont déclaré les autorités dimanche. Le précédent bilan faisait état de huit morts.

"Au moment où nous parlons, (...) il y a 25 morts", a indiqué à l'AFP Francis Tolentino, principal responsable du gouvernement pour la gestion des catastrophes naturelles. Des rapports ont commencé à arriver depuis des régions jusque-là coupées du monde par le typhon.

Ce "super typhon" est considéré comme le cyclone tropical le plus puissant de la région cette année, avec des vents soufflant à plus de 200 km/h. Il équivaut à un "ouragan intense" de catégorie 5, le maximum, dans l'Atlantique.

Aux Philippines, 24 personnes ont trouvé la mort dans des glissements de terrain, a annoncé le coordinateur et conseiller de la présidence Francis Tolentino, joint par téléphone : 20 dans la région de la Cordillère sur l'île principale de Luçon et quatre dans la province voisine de Nueva Vizcaya. La chute d'un arbre a également provoqué un mort dans la province d'Ilocos Sur.

Mangkhut, le nom thaïlandais du mangoustan, un fruit de l'Asie du Sud-Est, devait passer à environ 100 kilomètres au sud de Hong Kong et se diriger vers l'ouest en direction du littoral chinois de la province de Canton.

Vols annulés à Hong Kong

A l'aéroport international de Hong Kong, plusieurs dizaines de milliers de voyageurs ont dû revoir leurs projets après l'annulation de la plupart des vols.

L'année dernière, la région a été frappée par l'une des plus fortes tempêtes de ces dernières années, le typhon Hato. A Macao, Hato avait fait neuf morts et causé des dégâts considérables. Les autorités ont été critiquées pour avoir sous-estimé la force de la tempête.

Macao a joué la prudence cette fois-ci. Les autorités ont annoncé la fermeture des casinos samedi soir tandis que l'Armée populaire de libération (APL, l'armée chinoise) était en alerte, prête à fournir son aide, le cas échéant.

Les autorités chinoises ont ordonné le retour au port d'environ 6000 bateaux et ont évacué plusieurs milliers de personnes travaillant sur des plates-formes pétrolières en mer, a indiqué l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Le typhon devrait toucher terre dimanche soir dans la province de Canton, quelque part entre Zhuhai et Wuchuan, selon les services météorologiques chinois. L'aéroport de Shenzhen est fermé depuis minuit et ne rouvrira que lundi matin à 08h00 (02h00 en Suisse). A Canton, les vols entre dimanche midi et lundi 08h00 ont été annulés.