Gazenergie

Oerlikon voit ses résultats trimestriels bondir

Zürich, 30.10.2018

 

Le conglomérat industriel Oerlikon a vu ses résultats prendre l'ascenseur au troisième trimestre, les ventes et les nouveaux contrats accélérant nettement. Forte de ces solides résultats, plus ou moins conformes aux attentes du marché, la direction du groupe schwytzois a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année.

Le chiffre d'affaires a bondi de 28,9% sur un an à 687 millions de francs et les entrées de commandes, qui permettent d'anticiper l'activité à venir, ont engrangé 22,2% à 655 millions entre juillet et septembre, a détaillé Oerlikon mardi dans un communiqué.

La rentabilité s'est développée tout aussi positivement, le résultat d'exploitation (Ebit) progressant de 26,5% à 62 millions de francs. La marge s'est par contre quelque peu affaissée (-0,2 point de pourcentage) à 9,0%. Le groupe n'a pas publié de résultat net.

Alors que les entrées de commandes et le chiffre d'affaires ont légèrement dépassé les prévisions des analystes consultés par AWP, l'Ebit a été tout juste conforme et la marge est ressortie quelque peu en-dessous des attentes.

Oerlikon a confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours, disant toujours tabler sur des entrées de commandes de plus de 2,6 milliards de francs et un chiffre d'affaires avoisinant ce montant. La barre pour la marge brute d'exploitation (Ebitda) a été fixée à 15,5%, contre 15,0% actuellement.

Le titre boudé en Bourse

Dans la division Manmade Fibers, qui produit des machines de fabrication pour fibres synthétiques, la demande se situe à un plus haut, notamment grâce à la Chine. Le directeur général Roland Fischer a souligné que le carnet de commandes s'étendait jusqu'en 2021 dans ce secteur d'activité.

Les recettes de ce segment ont bondi de 58,6% à 314 millions de francs et le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a pris 63,6% à 36 millions.

L'autre unité Surface Solutions fait quant à elle face à des commandes à court terme. Alors que l'activité dans le revêtement de surface de l'outillage a profité d'une solide demande au troisième trimestre, le domaine aérospatial a continué de croître. Dans la production énergétique, la situation est toujours difficile.

Cette activité a affiché des ventes en hausse de 11,3% à 373 millions de francs et un Ebitda stable à 69 millions.

Malgré ces solides résultats, les investisseurs se défaisaient du titre Oerlikon. A 14h40, l'action reculait de 0,8% à 11,48 francs, à contre courant de son indice de référence SPI (+0,1%).

"Oerlikon est en bonne voie pour atteindre ses objectifs", ont estimé les spécialistes de Vontobel. La banque privée zurichoise ne voit pas de nuage à l'horizon, le relèvement des taxes douanières n'ayant qu'un "impact négligeable" sur l'activité de la société schwytzoise, ont-ils indiqué dans une note.