Gazenergie

Nicola Spirig et gazenergie prolongent leur partenariat

Zürich, 10.06.2020

 

L'industrie gazière suisse et Nicola Spirig reconduisent leur fructueux partenariat et tournent leurs regards vers Tokyo 2021.

Nicola Spirig, qui est soutenue par l'industrie gazière depuis 2005, veut poursuivre sa carrière et prendre part aux JO 2021 à Tokyo. À 38 ans, elle la première triathlète avec deux médailles olympiques autour du cou. Après l'or à Londres en 2012, elle a décroché l'argent à Rio en 2016. Outre quatre participations à des Jeux olympiques, le palmarès de la Suissesse compte 6 titres de championne d'Europe, ainsi qu'un titre mondial et un autre titre continental en catégorie juniors. À cela s'ajoutent d'innombrables autres succès sportifs. "Nous avons eu le privilège d'accompagner la carrière de Nicola Spirig ces dernières années. Elle est une sportive hors normes et une ambassadrice idéale pour la marque gazenergie", se réjouit Markus Solinger, directeur du marketing à l'Association Suisse de l'Industrie Gazière. "Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir poursuivre le partenariat fructueux entre cette athlète d'exception et gazenergie".

Le gaz: un allié pour l'avenir énergétique

Avec son infrastructure réseau, le gaz est un élément clé de la refonte du système énergétique et peut apporter une contribution importante à un approvisionnement de la Suisse en énergie renouvelable et climatiquement neutre. L'intégration intelligente de l'infrastructure gazière dans le système énergétique de demain permet de garantir un approvisionnement en énergie sûr ainsi que la compétitivité de la place économique suisse dans les années à venir. Des technologies innovantes, comme le power-to-gas, ouvrent de nouvelles possibilités pour le stockage saisonnier du courant issu de sources renouvelables.

L'industrie gazière suisse estime qu'elle fait clairement partie de la solution vers une Suisse climatiquement neutre et se fixe des objectifs ambitieux en visant un approvisionnement en gaz neutre en CO2 d'ici à 2050. Elle prévoit de remplacer progressivement le gaz naturel par des gaz renouvelables et climatiquement neutres: au-delà du biogaz, il s'agit du méthane synthétique ainsi que de l'hydrogène "vert" et de l'hydrogène "bleu", ce dernier étant produit par capture de carbone.

L'Association Suisse de l'Industrie Gazière (ASIG) défend les intérêts du secteur suisse du gaz sur le plan national et international. Fondée en 1920, elle réunit aujourd'hui quelque 90 entreprises gazières, dont la plupart sont en mains publiques.

Contact:

Thomas Hegglin, porte-parole de l'ASIG, 044 288 32 62, thomas.hegglin@gazenergie.ch

Contenu(s) associé(s): www.presseportal.ch/fr/pm/100003843/100849462 OTS: VSG / ASIG

(SDA-ATS-OTS Ada100849462)