Gazenergie

Moscou accuse Washington de vouloir "aggraver les tensions"

Zürich, 28.08.2017

 

Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé lundi les Etats-Unis de vouloir "aggraver les tensions" au Venezuela. Washington a adopté vendredi de nouvelles sanctions contre le gouvernement de Nicolas Maduro.

"Ces sanctions contre les secteurs financier et pétrolier du Venezuela visent à (...) aggraver les problèmes économiques" dans le pays au moment où de "premiers signes d'une stabilité relative dans la politique intérieure y sont apparus", a déclaré la porte-parole du ministère, Maria Zakharova, citée dans un communiqué.

"Elles encouragent la partie intransigeante (de l'opposition), qui ne voit pas d'opportunité politique sans l'évincement des autorités vénézueliennes", a estimé la porte-parole. "La logique même des sanctions prévoit une aggravation des tensions" dans le pays, a-t-elle souligné.

"Nous allons examiner attentivement les conséquences des sanctions imposées par les Etats-Unis et leur éventuel impact sur les intérêts de la Russie et des hommes d'affaires russes", a assuré Mme Zakharova. "Mais nous pouvons dire dès à présent qu'elles n'influenceront pas notre volonté de développer et renforcer la coopération avec le Venezuela", a-t-elle affirmé.

Sanctions contre le pays

Le président américain Donald Trump a imposé vendredi de nouvelles sanctions à l'encontre du Venezuela - les premières frappant le pays en tant que tel. Elles visent à restreindre l'accès aux capitaux étrangers, dont il a un besoin crucial face au spectre d'un défaut de paiement.

M. Trump a signé un décret qui prévoit l'interdiction d'acheter de nouvelles obligations émises par le gouvernement vénézuélien ou la compagnie pétrolière nationale PDVSA. Le Venezuela a dénoncé la "pire agression" qui soit contre le peuple.