Gazenergie

Mercredi 9 août 2017

Zürich, 09.08.2017

 

CARNET NOIR: L'ancien patron de Credit Suisse Heinz Wuffli est décédé le 4 août dernier à l'âge de 90 ans. Le dirigeant avait été éclaboussé il y a 40 ans par "le scandale de Chiasso", retentissante affaire qui l'avait contraint à la démission. Après dix ans à la direction générale de la banque, Heinz Wuffli avait été nommé en 1977 président de la direction générale de la "Schweizerische Kreditanstalt", le nom en allemand à l'époque de Credit Suisse, rappelle la grande banque dans un faire-part de décès. Peu de temps après éclatait "le scandale de Chiasso".

PHARMA: Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté à midi devant le siège de Novartis à Bâle pour protester contre des licenciements annoncés par le géant pharmaceutique. Le syndicat Unia est à l'origine de l'action. Une pétition munie de 1165 signatures a été remise à la direction de la multinationale. Selon un porte-parole du syndicat, la manifestation a réuni quelque 30 personnes, des employés de Novartis pour la plupart.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne Swiss a accueilli un nombre record de 1,66 million passagers dans ses appareils en juillet. Ce total n'avait encore jamais été aussi haut pour un seul mois et représente une progression de 0,7% par rapport au mois correspondant de l'an dernier. Durant le mois sous revue, le nombre des vols a diminué en revanche de 5,1% pour s'établir à 12'599. L'évolution signifie d'une part que Swiss a mieux rempli ses avions, avec un coefficient d'occupation des sièges en hausse de 0,8 point à 88,7%, et d'autre part que la taille des appareils a augmenté.

DEVISES: Le franc s'est nettement apprécié, dans un contexte de regain de tension entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. L'euro est passé sous la barre de 1,13 franc, s'échangeant en matinée à 1,1273 franc. Entre 01h00 et 10h00, la devise européenne a perdu près de deux centimes par rapport au franc. Vers 15h00, la monnaie unique se négociait juste en dessous de 1,13 franc. Le franc suisse risque de connaître sa plus forte appréciation journalière depuis l'abandon du taux plancher en janvier 2015.

CRISE FINANCIÈRE: Il y a dix ans, la crise américaine des "subprime" déferlait sur l'Europe, dans ce qui restera comme l'un des pires crises financières de l'histoire. Malgré les mesures prises depuis, de nouvelles difficultés ne peuvent être exclues. Le matin du 9 août 2007, la crise hypothécaire américaine prenait une ampleur dramatique, après avoir multiplié les signes avant-coureurs les mois précédents. En mai, UBS annonçait ainsi la liquidation de son hedge fund Dillon Read Capital Management (DRCM), qui avait subi 150 millions de francs de pertes dans les hypothèques à hauts risques aux Etats-Unis.

ALIMENTATION: Les détaillants et les fabricants de denrées alimentaires ont investi des millions ces derniers mois dans la transparence de leurs produits. Au-delà de la nouvelle loi sur les denrées alimentaires, les clients exigent davantage d'informations sur les allergènes, le sucre et le sel ainsi que la chaîne de production. Les consommateurs n'ont jamais pu disposer d'autant d'informations sur le contenu et la chaîne de production. Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les denrées alimentaires en mai, quasiment tous les allergènes ainsi que la valeur nutritionnelle doivent être déclarés, en sus des ingrédients, sur les produits vendus en magasin.

AVIATION: Le premier jet d'affaires PC-24 de l'avionneur nidwaldien Pilatus se rapproche de sa mise en service. La firme américaine Williams a reçu l'autorisation pour ses turboréacteurs et a commencé la livraison de séries. Williams International a reçu le feu vert de l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) et de l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) pour ses moteurs FJ-44-4A-QPM, a annoncé le groupe américain. Deux de ces réacteurs sont utilisés pour le nouvel appareil de Pilatus.

MARCHÉS: Christoph Landis, responsable de SIX Swiss Exchange, ne briguera pas la tête du groupe SIX, après la démission du directeur général Urs Rüegsegger. Le patron de l'opérateur de la Bourse suisse affirme avoir encore du pain sur la planche dans ces fonctions actuelles, certains objectifs n'étant pas encore atteints. "Non pas parce que le travail n'est pas intéressant, mais parce que je suis chef de la Bourse depuis seulement deux ans", a indiqué M. Landis dans Finanz und Wirtschaft.

ENERGIE: Energiedienst Holding se renforce dans le photovoltaïque. Le producteur et fournisseur d'électricité germano-suisse acquiert la majorité (51%) du capital-actions de la start-up haut-valaisanne Winsun. Le montant de la transaction n'est pas divulgué. Basée à Steg (VS), la jeune pousse est active dans le développement de projets, l'ingénierie, ainsi que la distribution et le marketing d'installations photovoltaïques.

IMMOBILIER: Hiag rachète une zone commerciale à Meyrin, en périphérie genevoise, pour un montant non dévoilé. Le site de plus de 10'000 m2 se situe en face de la gare, qui devra accueillir un arrêt de la nouvelle liaison ferroviaire CEVA entre Genève et Annemasse (F). Déjà louée à 95%, la surface représente 0,7 million de francs de revenus locatifs. La société immobilière bâloise prévoit de développer le site sur une période de dix ans.

AUTOMOBILE: Le principal représentant syndical de Volkswagen a exhorté le conseil de surveillance du constructeur automobile à confier à l'Allemagne un nouveau modèle de véhicule, afin d'accroître l'utilisation des capacités au risque de rater des objectifs de productivité difficiles. Les puissants syndicats du constructeur automobile sont préoccupés par le fait qu'une baisse de 3,8% de la production de véhicules du groupe au premier semestre en Allemagne, en raison du recul de la demande pour les modèles Golf et Passat, puisse inciter Volkswagen (VW) à tailler encore dans ses coûts élevés sur son marché national.

TECHNOLOGIES: L'organisation Mozilla, à l'origine du navigateur Firefox, a annoncé une amplification de ses efforts pour endiguer les "fake news". Elle voit dans ce phénomène un problème fondamental pour l'avenir d'Internet. Dans un communiqué, l'ONG a fait part du lancement de la "Mozilla Information Trust Initiative" (MITI), qu'elle décrit comme "une mobilisation complète pour préserver la crédibilité et la santé d'Internet", et "combattre la pollution de l'information en ligne et les 'fausses informations'", qui "réduisent la transparence et sèment les graines de la discorde, minent la confiance et la participation, et sapent les bénéfices du web pour tous".