Gazenergie

Mercredi 24 juin 2020

Zürich, 24.06.2020

 

CORONAVIRUS: Les personnes qui se soumettent à un test de dépistage du Covid-19 ne devront plus débourser un centime dès jeudi. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de prendre en charge les coûts de tous les tests afin de simplifier les choses. Le recours à un monitorage étroit est nécessaire pour éviter une deuxième vague de l'épidémie et réagir rapidement en cas de hausse du nombre de cas. Celui-ci est actuellement bas, mais "rien n'est définitivement acquis, des recrudescences ont eu lieu dans les pays voisins et avec l'arrivée des vacances, la situation est fragile", a expliqué à la presse le ministre de la santé Alain Berset.

CORONAVIRUS: L'appli de traçage de contacts SwissCovid pourra être utilisée par la population dès jeudi. Le Conseil fédéral a adopté mercredi l'ordonnance sur le système de traçage de proximité. L'application complète le traçage classique des contacts utilisé par les cantons. Elle aidera à interrompre les chaînes de transmission.

CORONAVIRUS: Les travailleurs de pays hors Union européenne et AELE pourront dès le 6 juillet à nouveau venir en Suisse pour y travailler. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de lever les restrictions à l'admission de ces personnes mises en place à cause du coronavirus. Les ressortissants de ces pays ne pourront toutefois pas encore passer leurs vacances en Suisse. Les frontières avec les Etats Schengen sont ouvertes depuis le 15 juin. Depuis cette date, la libre circulation des personnes est rétablie avec tous les Etats membres de l’Union européenne ou de l’Association européenne de libre-échange, ainsi que le Royaume-Uni.

CORONAVIRUS: Ni CarPostal ni les CFF n'obtiendront d'indemnités de chômage partiel en lien avec la pandémie. Le service responsable du canton de Berne a rejeté leurs demandes en ce sens. CFF Cargo a en revanche reçu une réponse positive. Les CFF et CarPostal ont confirmé mercredi à l'agence Keystone-ATS une information de la radio alémanique SRF. Les CFF avaient déposé en avril une demande de chômage partiel pour quelques secteurs d'activité en lien avec le trafic de passagers et l'infrastructure, ainsi que pour des parties de CFF Cargo, a indiqué Reto Schärli, porte-parole.

CORONAVIRUS: La Suisse a enregistré 44 cas supplémentaires de coronavirus en un jour, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Depuis vendredi, deux nouveaux décès sont à déplorer. Au total, 1682 personnes sont décédées en Suisse en lien avec un Covid-19 confirmé en laboratoire. L'incidence se monte à 20 décès pour 100'000 habitants.

CORONAVIRUS: Dix-huit personnalités suisses imaginent un autre monde post-pandémie de Covid-19. Elles ont lancé mercredi à Genève le Manifeste 2020, un recueil de textes et de recommandations destinés à amorcer un débat citoyen et des changements en matière économique, sociale, environnementale ou encore sanitaire. "Il s'agit de réfléchir à ce qui s'est passé pour ne pas faire comme avant. Il faut que nos propositions soient relayées sur le plan politique", a expliqué devant les médias Nago Humbert, fondateur de Médecins du monde Suisse, à l'origine du Manifeste 2020 avec le chanteur Michel Bühler. Les deux hommes ont proposé à des personnes "soucieuses de l'avenir de l'humanité" d'imaginer une autre société.

CORONAVIRUS - FR: L'évolution des cas positifs au Covid-19 suscite quelque inquiétude dans le canton de Fribourg. Dix-sept cas supplémentaires ont été diagnostiqués depuis le 19 juin et 117 personnes sont en quarantaine, dont une cinquantaine en Gruyère. Les autorités sanitaires cantonales et le préfet de la Gruyère ont décidé d’interdire une manifestation mercredi soir dans la salle Globull, à Bulle, dans le souci de ne pas causer un foyer épidémiologique, a indiqué la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS). L'événement devait rassembler 500 collégiens.

FRAUDE AUX CRÉDITS COVID: Les investigations se poursuivent dans une grosse affaire d'arnaque présumée aux crédits Covid dans le canton de Vaud. Une "bonne partie" des 1,5 million de francs transférés à l'étranger ont pu être rapatriés en Suisse. La fraude présumée porte sur plusieurs millions de francs, dont 1,5 million serait parti à l'étranger. Sur cette somme, "plusieurs centaines de milliers de francs ont d'ores et déjà pu être rapatriés en Suisse", a déclaré mercredi à Keystone-ATS le procureur Anton Rüsch.

CORONAVIRUS GE: Activé le 13 mars dernier, en pleine pandémie de Covid-19, le dispositif genevois d'organisation en cas de catastrophe et de situation exceptionnelle (ORCA-GE) sera levé vendredi. Cette décision ne signifie toutefois pas que tout est rentré dans l'ordre, précise mercredi le gouvernement genevois. Il ne s'agit pas d'un retrait mais d'une mise en veille, a souligné devant les médias le conseiller d'Etat Mauro Poggia. Le virus circule encore et la résurgence de nouveaux foyers est redoutée. L'état-major ORCA continuera d'être sur le qui-vive durant l'été et se tiendra prêt à remonter en puissance à la moindre alerte.

INNOVATION: L'Agence suisse pour l'encouragement de l'innovation Innosuisse doit bénéficier d'une plus grande marge de manoeuvre. Le Conseil fédéral a chargé mercredi le Département fédéral de la recherche d'élaborer une révision partielle de la loi fédérale sur l'encouragement de la recherche et de l'innovation d'ici février 2021. Innosuisse pourra associer des entreprises à des conditions plus flexibles. Les partenaires de l'agence ne devront plus assumer de manière fixe 50% des coûts du projet, leur taux de participation pourra être fixé dans une fourchette de 40% à 60%. Dans certains cas particuliers, Innosuisse pourra même fixer un taux supérieur ou inférieur.

SANTÉ: Les médecins devraient pouvoir prescrire du cannabis à des fins médicales sans autorisation. Les malades auraient accès à ces médicaments plus facilement. Le Conseil fédéral a transmis mercredi au Parlement son projet de révision de la loi sur les stupéfiants. Le cannabis, récréatif ou médical, est interdit en Suisse depuis 1951. Les médecins peuvent toutefois prescrire un médicament à base de cette substance s'ils obtiennent un feu vert exceptionnel de l'Office fédéral de la santé publique.

INFORMATION À L'ÉTRANGER: La SSR disposera en 2020 et 2021 d'une enveloppe de 19,5 millions de francs par an pour informer les Suisses de l'étranger et soutenir la présence du pays dans les médias hors des frontières nationales. Le Conseil fédéral a prolongé mercredi de deux ans l'accord de prestations passé avec la SSR à ce sujet. La prolongation se limite à deux ans pour se calquer sur la durée de l'actuelle concession SSR. Les contributions fédérales s'élèvent à 19,5 millions de francs par an, soit la moitié des coûts et un peu moins que les 20 millions prévus pour 2017 à 2020.

SUISSE - UE: La Commission européenne ne se prononce pas encore sur l'équivalence de la législation suisse en matière de protection des données. Elle attend un verdict de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), qui pourrait avoir une influence sur la question, a annoncé mercredi l'instance à Bruxelles. Le cas dont le verdict est attendu est appelé "Schrems II", du nom du juriste et grand militant du respect de la vie privée Max Schrem. Cet Autrichien a porté plainte à deux reprises pour des ambiguïtés dans la protection des données. Le jugement est attendu le 16 juillet.

TRANSPORTS PUBLICS: Les transports publics vont lancer de nouvelles offres pour ramener la clientèle après la pandémie de coronavirus. Elles concernent notamment les jeunes. Et ils n'augmenteront pas leurs prix en 2021, malgré un manque à gagner attendu de 25 à 30%. Tous les clients pourront acquérir une carte AG (abonnnement général) mensuelle sans avoir d’abonnement demi-tarif, détaille l'Alliance SwissPass dans un communiqué diffusé mercredi. En contrepartie, la durée contractuelle minimale de l’abonnement annuel passera de quatre à six mois.

ENVIRONNEMENT: Le canton de Vaud va agir tous azimuts pour lutter contre le réchauffement climatique. Le Conseil d'Etat in corpore a présenté mercredi son Plan climat, qui vise à atteindre la neutralité carbone en 2050 sur son territoire. Dans un premier temps, le canton souhaite réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 à 60% d'ici 2030 (par rapport à 1990). Cette ambition est "calquée" sur celle du Conseil fédéral et d'autres cantons, a expliqué Béatrice Métraux, en charge de l'environnement, devant la presse au Musée cantonal des Beaux-Arts. Selon elle, il s'agit d'être "crédible" en fixant des objectifs qui ne soient pas "inatteignables."

SANTÉ - GE: A Genève, le référendum contre la nouvelle loi cantonale sur l'alcool, les produits du tabac et assimilés n'a pas abouti. Lancé par les professionnels de la cigarette électronique, il n'a récolté que 5005 signatures valables, alors que 5294 étaient nécessaires. Contestant les interdictions de publicité et de fumer dans les lieux publics, les référendaires avaient déposé 5760 signatures début mars contre la loi sur la remise à titre gratuit et la vente à l'emporter de boissons alcooliques, de produits du tabac et de produits assimilés au tabac (LTGVEAT). Sur les 5711 signatures contrôlées, 5005 ont été validées, a annoncé mercredi le Conseil d'Etat.

AFFAIRE CRYPTO: Le Ministère public de la Confédération (MPC) peut lancer une procédure pénale visant Crypto AG. Cette société zougoise a espionné pendant des années plus d'une centaine de pays pour le compte des services secrets américains et allemands. Le Conseil fédéral a autorisé vendredi le MPC à mener un procédure pénale, indique mercredi matin une émission sur les ondes de SRF. La procédure ne concerne cependant pas les activités d'espionnage, mais plutôt d'éventuelles informations fausses ou incomplètes fournies par Crypto lors des demandes d'exportation. Le MPC a confirmé ces informations à l'agence d'information Keystone-ATS.

ENVIRONNEMENT: La qualité chimique et biologique des cours d'eau jurassiens est contrastée. La diminution des micropolluants reste l'objectif majeur des autorités au cours des prochaines années, relève le rapport 2019 sur le suivi de la qualité des eaux des rivières jurassiennes. L'analyse des principaux cours d'eau confirme la bonne qualité du Doubs, de la Scheulte, de la Sorne et de la Birse mais également la qualité insuffisante de l'Allaine. L'Office de l'environnement note depuis une dizaine d'années une augmentation de la charge de nitrate qui ne touche pas seulement l'Allaine mais aussi la Birse.