Gazenergie

mercredi 12 septembre 2018

Zürich, 12.09.2018

 

IMMUNITÉ: L'ex-conseiller national Christian Miesch (UDC/BL) pourra être poursuivi par la justice en lien avec l'affaire kazakhe. Les commissions compétentes sont tombées d'accord mercredi pour lever son immunité parlementaire, une première. La commission de l'immunité du National y avait d'abord mis son veto. Elle a changé d'avis et donné son accord par 5 voix contre 3, a indiqué à la presse Mattea Meyer (PS/ZH), présidente de la commission.

SUCCESSION USS: Candidat à la présidence de l'Union syndicale suisse (USS), Pierre-Yves Maillard veut passer à l'offensive. Le conseiller d'Etat vaudois propose "une nouvelle politique sociale" misant notamment sur des compléments salariaux pour la classe moyenne. Dans une interview diffusée mercredi sur le site du Temps, Pierre-Yves Maillard s'inquiète du recul du nombre de membres de l'USS. Après des succès "défensifs" ces dernières années (conditions de travail, AVS), il faut maintenant "un agenda offensif et surtout réalisable".

QUESTION JURASSIENNE: Une nouvelle réunion tripartite s'est déroulée lundi soir à Berne sur la question du rattachement de Moutier (BE) au canton du Jura. Sous la présidence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, les parties ont tiré le bilan de la rencontre du 3 septembre. La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) s'est entretenue avec les délégations aux affaires jurassiennes des gouvernements bernois et jurassien, a fait savoir mercredi soir le département. Le communiqué a pour titre: "La conférence tripartite poursuit son travail d'apaisement".

CONVENTION COLLECTIVE: Les CFF et les associations du personnel se sont mis d'accord sur une nouvelle convention collective de travail (CCT) pour les CFF et pour CFF Cargo. Celle-ci entre en vigueur le 1er mai 2019 et fixe les conditions de travail et d’embauche pour les trois prochaines années. Les deux parties se disent satisfaites du résultat. Des mesures proactives ont été prises pour mener à bien le virage numérique, ont annoncé les CFF et les syndicats mercredi. Celles-ci prévoient notamment des formations continues ciblées. Le droit pour le personnel de ne pas devoir être joignable durant son temps libre a également été ancré dans la nouvelle CCT.

VOYAGES CONTROVERSÉS: Trois conseillers communaux de la gauche radicale vaudoise ont envoyé mercredi une lettre recommandée au Parquet. Ils lui demandent d'étudier l'opportunité d'ouvrir une instruction pénale dans le cadre des voyages controversés du conseiller d'Etat Pascal Broulis. Les conseillers communaux lausannois Pierre Conscience et Claude Calame, ainsi que le Veveysan Alain Gonthier ont écrit une "lettre de signalisation de certains faits". "Nous sommes étonnés que rien n'ait été fait sur ce plan dans le canton, contrairement à Genève avec Pierre Maudet. La situation est différente, mais elle concerne des problématiques analogues", a expliqué mercredi à Keystone-ATS Pierre Conscience, d'Ensemble à Gauche.

EDUCATION: Le Conseil d'Etat fribourgeois présente quatre propositions pour financer les activités culturelles et sportives, ainsi que le matériel scolaire. Selon un récent arrêt du Tribunal fédéral, ceux-ci doivent en effet être gratuits. Les solutions proposées consistent en trois variantes et une motion, en vue d'une modification de la loi sur la scolarité obligatoire, indique mercredi dans un communiqué le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS) du canton de Fribourg. Elles sont mises en consultation jusqu'au 9 novembre.

GRAND CONSEIL VALAISAN: En 2012, deux entreprises ont extrait du gravier du Rhône provoquant des inondations. Mercredi, la Commission de gestion du Grand Conseil valaisan a présenté son rapport: elle exclut des dysfonctionnements à l'Etat, mais prône des contrôles plus stricts. En juin 2017, deux élus UDC au Grand Conseil valaisan avaient dénoncé devant la presse des dysfonctionnements au sein de l'Etat du Valais. Ils assuraient notamment que le canton avait mis hors de cause une des entreprises à l'origine de la remontée de la nappe phréatique.

AGRICULTURE: L'Union suisse des paysans (USP) a interdit aux producteurs affiliés au programme Assurance-qualité viande suisse d'utiliser de l'huile de palme dans le fourrage des animaux de rente. Les producteurs de lait ont déjà banni l'huile de palme au début de l'année. Depuis un certain temps déjà, l’USP se bat au sein d’une large coalition contre les importations croissantes d’huile de palme, rappelle-t-elle mercredi dans un communiqué. Dans ce contexte, les représentants de la branche ont décidé, il y a un peu plus d’un an, de retirer l’huile de palme de nombreux aliments concentrés, où elle est déclarée comme graisse végétale.

MÉDIAS SOCIAUX: En Suisse, l'usage des médias sociaux a diminué pour la première fois, selon une étude réalisée l'année dernière. L'image de Facebook, Twitter et d'autres ont par ailleurs souffert. Selon cette étude, 55% de la population suisse utilise encore les médias sociaux, soit 4% de moins qu'il y a une année. Cette information a été donnée par Publicom sur la base de l'étude que MediaBrands publie annuellement depuis 2013.

TRAFIC FERROVIAIRE: Un problème à une ligne de contact et un train marchandises défectueux ont causé la fermeture du tunnel de base du Gothard mercredi à 7h30. Un tube a pu être partiellement rouvert à la mi-journée. Des réparations sont en cours jusqu'en soirée dans l'autre. Les passagers doivent encore compter avec des retards de 60 minutes jusqu'à 20 heures, indiquent les CFF. Deux évènements distincts sont à l'origine des perturbations.

EXPOSITION: L'année 1968 en collages, films expérimentaux, musique, documentaires, installations artistiques: le Musée national propose dès vendredi une exposition recréant l'atmosphère de cette époque qui a façonné la nôtre. Des missiles d'interception BL-64 de l'armée suisse accueillent majestueusement les visiteurs d'"Imagine 68. le spectacle de la révolution": les années 1960 sont marquées par la course à l'armement en pleine guerre froide. En Suisse, le débat s'enflamme avec le scandale des "Mirage".

ANIMAUX: Les visiteurs du zoo de Bâle vont pouvoir découvrir une nouvelle pensionnaire parmi les orangs-outans de Sumatra. La petite Padma est née le 7 août dernier, indique l'institution mercredi. Sa mère Maia, âgée de 11 ans, vit dans le parc zoologique depuis 2012. Padma est le deuxième petit de Maia, précise le zoo. Son premier petit n'avait pas survécu. Elle va s'occuper de sa fille au cours des sept ans à venir, jusqu'à ce que cette dernière n'ait plus besoin d'elle.