Gazenergie

Mardi 8 août 2017

Zürich, 08.08.2017

 

INCENDIES DANS LA BROYE: Les incendies récents à Payerne (VD), Domdidier (FR) et Dompierre (FR) sont d'origine criminelle, affirment les polices vaudoise et fribourgeoise. Un suspect a été arrêté dans le cas de l'explosion de Dompierre. Les investigations menées à ce jour ont permis de déterminer que ces incendies étaient criminels. Les enquêtes se poursuivent pour tous les incendies de la Broye, indiquent les polices dans des communiqués séparés.

TRIBUNAL PÉNAL FÉDÉRAL: Un partisan présumé de l'Etat islamique (EI), arrêté au Tessin en février dernier, va passer devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone. Il est accusé de propagande en Suisse et en Italie ainsi que de recrutement de combattants pour l'EI. Il est reproché à l'homme de 32 ans d'avoir organisé des actions de propagande pour l'organisation terroriste du Front al-Nosra, entre janvier 2014 et février 2017 à Lugano et dans les villes italiennes de Côme et Reggio Emilia. Il aurait joué un rôle d'endoctrineur et de moteur de radicalisation, selon l'acte d'accusation.

MALTRAITANCE D'ANIMAUX: Les 90 chevaux de l'éleveur maltraitant ses animaux à Hefenhofen (TG) ont été évacués vers un centre militaire à Schönbühl (BE). Le transport a été effectué par sept camions spéciaux de l'armée. Le médecin cantonal a ordonné pour l'éleveur un placement à des fins d'assistance. Les chevaux ont été transférés dans le centre de compétence et de service vétérinaire de l'armée, non loin de Berne. Un contrôle avant l'évacuation a montré que tous les chevaux pouvaient être transportés sans problème, a indiqué l'Office vétérinaire du canton de Thurgovie.

GOUVERNEMENT VALAISAN: Les trois nouveaux conseillers d'Etat valaisans ont vécu une entrée en matière intense. Les cent premiers jours de leur mandat ne leur ont pas laissé de répit. "Il n'y a pas eu de période d'essai" résume Frédéric Favre lors d'une conférence de presse commune. Son collègue Roberto Schmidt parle de "gros volume de travail" et de "rythme soutenu". Et Christophe Darbellay confirme que "ces 100 jours ont passé très vite".

EDUCATION: Les enseignants du secondaire II déplorent une péjoration de leurs conditions de travail ces 25 dernières années. Etudes à l'appui, ils demandent une série de mesures pour améliorer la situation. Les conditions de travail des enseignants des gymnases et des écoles de culture générale se sont fortement dégradées depuis 1993, écrit la Société suisse des professeurs de l'enseignement secondaire (SSPES).

MISE EN GARDE: La présence de salmonelles a été détectée dans la "Tomme de Montagne" française, vendue principalement dans des laiteries vaudoises. D'après la Confédération, un danger pour la santé n'est pas exclu. Dans un communiqué, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires recommande à la population de ne pas consommer ce produit. Ceux qui sont concernés ont immédiatement été retirés de la vente.

TRAFIC DE DROGUE: Trois trafiquants de drogue présumés opérant sur le "darknet" ont été identifiés et arrêtés par la police cantonale argovienne. L'enquête du Ministère public argovien a débuté durant l'été 2016. Un Suisse de 28 ans a attiré l'attention de la police argovienne. Il était soupçonné de vendre d'importantes quantités de drogues sur le "darknet", une partie obscure d'internet non référencée sur les moteurs de recherche.

TRIBUNAL PÉNAL FÉDÉRAL: Un Appenzellois de 23 ans qui avait jeté des explosifs et des fumigènes lors d'un match de Super League comparaît devant le Tribunal pénal fédéral. Le Ministère public de la Confédération (MPC) demande quatre ans de prison et une amende de 500 francs. L'accusé est resté muet jusqu'ici. Le procès se poursuivra mercredi. C'est le premier acte d'accusation transmis par le MPC pour violence au stade. Les faits se sont déroulés le 21 février 2016 à Lucerne, lors d'une rencontre opposant le FC Lucerne au FC St-Gall.

FISC GE: A Genève, la loi limitant à 500 francs le montant déductible lié aux frais de déplacement a été validée par la chambre constitutionnelle de la Cour de justice. Cette dernière a rejeté pour l'essentiel un recours déposé par une contribuable, qui invoquait une inégalité de traitement ou une éventuelle discrimination indirecte. La loi avait été acceptée en septembre 2016 en votation populaire par 58% de l'électorat genevois. Elle devait initialement entrer en vigueur au 1er janvier 2016. Une frontalière a alors recouru pour demander son annulation et contester l'effet rétroactif.

MUSEUM DE GENEVE: Avec plus de la moitié des collections suisses, le Muséum de Genève est le numéro un des musées d'histoire naturelle du pays. Mais les conditions de stockage de ses 15 millions de spécimens ne sont pas à la hauteur. Jacques Ayer, directeur de l'institution depuis 2012, espère un nouveau bâtiment à l'horizon 2022. Un concours d'architecture a été lancé en avril après le vote d'un crédit d'étude de 2,4 millions de francs. Le lauréat sera désigné en novembre.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Les Offices régionaux de placement (ORP) sont en train de créer quelque 270 emplois. Ces nouveaux postes sont la conséquence des mesures décidées par le Parlement pour appliquer l'initiative contre l'immigration de masse. "Pour les cantons, ce développement des effectifs constitue un gros défi", a expliqué en conférence téléphonique Boris Zürcher, chef de la direction du travail au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). La mesure doit entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2018.

QUESTION JURASSIENNE: La campagne en vue du vote de Belprahon (BE) sur son appartenance cantonale est lancée: "Belprahon dit oui". Un comité regroupant des militants autonomistes a présenté les arguments en faveur d'un transfert de ce village de 300 habitants dans le canton du Jura. "Nous voulons accompagner Moutier dans son avenir jurassien", a déclaré Claude Gigandet, membre du comité. "Nous voulons une campagne qui soit respectueuse, sereine et positive", a-t-il ajouté. Le village de Belprahon, parfois considéré comme un quartier de Moutier, se prononcera le 17 septembre.

GENS DU VOYAGE: La commune bernoise de Wileroltigen a annulé une soirée d'information, prévue lundi prochain, sur un projet d'aire de transit pour les gens du voyage étrangers. Le Conseil municipal de ce village de 300 habitants a pris cette décision en raison des risques de dérapages. Le maire de cette commune à la frontière avec le canton de Fribourg a expliqué que les autorités auraient dû prendre d'importantes mesures pour éviter que cette manifestation publique ne dégénère. Elles auraient aussi dû assurer la sécurité des intervenants.

JUSTICE: Empêtré dans une affaire d'usurpation de fonctions en lien avec le meurtre de la jeune fille au pair fribourgeoise Lucie (2009), l'ancien président du Tribunal cantonal schwyzois Martin Ziegler a été définitivement blanchi. Il recevra 25'000 francs en guise de dédommagement et 3000 francs pour tort moral. Le magistrat s'était retrouvé sous les feux de la critique, car il avait à l'époque refusé de transmettre aux autorités fédérales les données du téléphone portable de Lucie. Employée comme jeune fille au pair dans le canton de Schwyz, la malheureuse avait été tuée en 2009 à Rieden (AG). Le refus de Martin Ziegler avait été révélé parce qu'un rapport d'enquête avait été transmis aux médias.

LOCARNO FESTIVAL: Première femme à avoir atteint la finale d'un célèbre show TV à Abu Dhabi, la poétesse saoudienne Hissa Hilal était invitée au Festival du film de Locarno. Interdiction cantonale oblige, elle ne portait pas le traditionnel niqab. Le film qui lui est consacré a reçu une standing ovation. "The Poetess", un documentaire allemand, était projeté dans le cadre de la Semaine de la critique, en première mondiale. Résultat, une standing ovation pour la protagoniste. Hissa Hilal était présente avec ses deux filles, non voilées. Elle-même n'avait couvert que ses cheveux.