Gazenergie

Mardi, 16 octobre 2018

Zürich, 16.10.2018

 

CONSTRUCTION: A Genève, 1800 maçons ont bloqué le pont du Mont-Blanc ce matin entre 07h30 et 10h30. Cette action s'inscrit dans le cadre de la négociation sur la convention nationale (CN) du secteur de la construction, qui expire en fin d'année.

La vague de protestation nationale a démarré hier au Tessin, où 3000 maçons étaient réunis à Bellinzone pour exiger le maintien de la retraite à 60 ans. A Genève, les syndicats Unia, SIT et Syna ont appelé les travailleurs du gros oeuvre à participer dès aujourd'hui à une grève reconductible de quatre jours.

ANIMAUX: L'initiative pour les vaches à cornes restreindrait la responsabilité individuelle des agriculteurs et créerait des incitations perverses. Fort de ces convictions, le Conseil fédéral a lancé sa campagne contre ce texte, mis en votation le 25 novembre. L’initiative populaire "Pour la dignité des animaux de rente agricoles (initiative pour les vaches à cornes)" vise à faire augmenter de nouveau le nombre des vaches, taureaux reproducteurs, chèvres et boucs reproducteurs adultes portant leurs cornes. Pour y parvenir, les initiants demandent que la Confédération soutienne financièrement les agriculteurs qui détiennent des animaux à cornes.

ARMES NUCLÉAIRES: La Suisse doit immédiatement signer et ratifier le Traité de l'ONU sur l’interdiction des armes nucléaires. Telle est l'exigence de la commission de politique extérieure du Conseil national. Le Conseil fédéral a refusé de franchir ce pas à la mi-août. Consultée par le gouvernement sur cette décision, la commission s'est prononcée par 16 voix contre 6 et 2 abstentions, ont indiqué les services du Parlement. Son homologue du Conseil des Etats doit encore donner son avis.

TRAFIC ROUTIER: Limiter la vitesse à 30 km/h sur des grands axes urbains ne doit être possible que pour des raisons de sécurité, mais pas de protection contre le bruit. La commission des transports du Conseil national tient à introduire cette restriction. Elle a de nouveau décidé, par 15 voix contre 8, de donner suite à une initiative parlementaire de Gregor Rutz (UDC/ZH), ont indiqué les services du Parlement. Elle s'oppose ainsi à son homologue du Conseil des Etats, qui avait refusé cette proposition par 8 voix contre 5.

CARPOSTAL: CarPostal entend intégrer dans sa nouvelle organisation une bonne trentaine de propositions faites par ses employés dans le cadre de la consultation lancée le 10 septembre. Au total, 67 collaboratrices et collaborateurs ont soumis des idées. La Poste a donné son aval. Des propositions ont été faites au sujet du rattachement organisationnel des activités informatiques et apparentées, a annoncé CarPostal. Les collaborateurs ont également exprimé le souhait que les postes vacants soient, dans la mesure du possible, pourvus en interne.

TRIBUNAL FÉDÉRAL: Le Tribunal fédéral a rejeté deux recours de la Russie qui contestait la compétence d'une instance arbitrale sise à Genève. Cette dernière pourra se prononcer sur les prétentions de plusieurs sociétés ukrainiennes dont les avoirs ont été confisqués en Crimée. La 1ère Cour de droit civil a siégé en audience publique afin de se prononcer sur deux recours de la Fédération de Russie. Cette dernière conteste la compétence d'un tribunal administratif établi à Genève dans les différends qui l'opposent à douze sociétés ukrainiennes.

ADMINISTRATION GE: A Genève, la Cour des comptes a rendu un rapport accablant sur le fonctionnement du secteur juridique du service de police du commerce et de la lutte contre le travail au noir (PCTN). Les dossiers s'accumulent dans les bureaux de cette petite unité. Ce secteur juridique, qui exerce notamment un contrôle sur la restauration, la vente d'alcool à l'emporter et les taxis, court toujours après le temps et n'arrive pas à sortir la tête de l'eau, a souligné mardi devant la presse Isabelle Terrier, la magistrate auteure de l'audit. Fin 2017, 893 dossiers étaient encore suspens.

AUTORISATION: L’exposition controversée "Real Human Bodies" n'aura finalement pas lieu comme prévu de vendredi à dimanche au Palais de Beaulieu. La Municipalité de Lausanne a décidé d'interdire cette présentation de cadavres humains plastinés et de squelettes. A la suite d'une plainte déposée par l’Association "Action des chrétiens pour l’abolition de la torture et de la peine de mort" (ACAT-Suisse), la Municipalité de Lausanne a demandé des éclaircissements aux organisateurs. Les doutes n'ont pas été levés, a-t-elle expliqué dans son communiqué.

ENERGIE: Deux rats ont privé cet après-midi certains quartiers du centre-ville de Bienne d'électricité. Les rongeurs avaient pénétré dans une station transformatrice où ils ont provoqué un court-circuit. Le courant a été coupé à 13h48, a indiqué Martin Kamber, directeur marketing et vente à Energie Service Biel/Bienne (ESB). Dès 14h22, les spécialistes d'ESB ont commencé à rétablir progressivement l'électricité. A 15h15, tous les clients disposaient à nouveau de courant.

CULTURE: Le Musée de l'Elysée de Lausanne présente du 17 octobre au 27 janvier Liu Bolin, artiste chinois connu pour ses photos où il pose camouflé. Sera également à l'honneur Matthias Bruggmann, auteur de photos prises sur le théâtre de guerre syrien. Pour sa première exposition en Suisse, "Le théâtre des apparences" de Liu Bolin présente près de cinquante photographies grand format. Connu pour ses performances entre photographie et peinture, l'artiste chinois y est peint de la tête aux pieds de la même couleur que son décor. Ce caméléon promet ainsi quelques surprises aux visiteurs, qui ne verront pas forcément au premier abord sa présence dans les photos.

MUSIQUE CLASSIQUE: L'industriel Michael Pieper et sa famille ont fait don de 15 millions de francs à l'orchestre symphonique de Lucerne. Ce fonds doit permettre à l'orchestre de se positionner au niveau international. Le Fonds Michael et Emmy Lou Pieper (MEP) servira notamment à engager des chefs d'orchestres et des solistes exceptionnels, a indiqué l'orchestre symphonique. Il financera aussi des tournées et des enregistrements.

ENVIRONNEMENT: Les glaciers ont enregistré des pertes massives au cours de l'été caniculaire 2018: leur volume a reculé de 2,5%. Avec une accumulation d'années extrêmes, les glaciers suisses ont perdu un cinquième de leur volume au cours de la dernière décennie. Sans les énormes quantités de neige tombées l'hiver dernier, la fonte de cet été aurait été encore plus spectaculaire, a annoncé l'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT).