Gazenergie

Mardi 14 juillet 2020

Zürich, 14.07.2020

 

HORLOGERIE: Le groupe Swatch a essuyé sur les six premiers mois de l'année la première perte semestrielle de son histoire. Largement anticipé par les analystes dans un contexte de pandémie, le déficit s'avère plus sévère encore que pronostiqué. L'horloger biennois assure néanmoins avoir renoué avec la rentabilité opérationnelle dès le mois de juin et prévoit de combler le fossé sur l'ensemble de l'exercice.

CAPITAL RISQUE: Les investissements des capital risqueurs dans les jeunes pousses suisses ont atteint 763,4 millions de francs au premier semestre 2020, ce qui correspond à une chute de 36% par rapport à 2019, mais s'avèrent exceptionnellement élevés lorsque comparés à l'échelle européenne, révèle la dernière étude conjointe de l'Association Suisse des Investisseurs en Capital et de Financement (SECA) et de Startupticker.ch. L'absence de méga-financements (plusieurs centaines de millions de francs) est l'unique raison de cette baisse, précise le communiqué, alors qu'il y en avait eu trois au cours des six premiers mois de l'année dernière.

CHIMIE: La Commission européenne a infligé a Clariant une amende de 155,8 millions d'euros (166,4 millions de francs) pour son implication dans le cartel de l'éthylène. Le chimiste rhénan avait largement anticipé l'issue de la procédure lancée en 2017 et constitué à cet effet une provision de 231 millions de francs l'an dernier. Le gendarme de la concurrence européen précise sur son site internet avoir accordé au groupe rhénan une ristourne de 40% sur la douloureuse, reflétant l'étendue et le calendrier de sa collaboration à l'enquête, ainsi que sa reconnaissance des faits reprochés.

PHARMA: Le géant pharmaceutique Roche va investir au moins 675 millions de dollars (635 millions de francs) pour codévelopper et commercialiser le pralsetinib, un traitement expérimental destiné à soigner plusieurs types de cancer. Roche a annoncé une collaboration avec l'américain Blueprint Medicines pour cette thérapie "en phase avancée de développement". Le groupe rhénan va avancer 675 millions en cash et injecter 100 millions supplémentaires au capital de son nouveau partenaire, indique un communiqué.

IMMOBILIER: Les perspectives de l'immobilier pour les surfaces commerciales et les bureaux sont sombres. En revanche, le résidentiel sort indemne de la crise du coronavirus, avec des prix qui sont restés stables, note l'entreprise de conseil immobilier Cifi. Malgré le soutien financier de Berne et une forte augmentation des dépenses de consommation des ménages, le commerce de détail doit relever de nouveaux défis, relève Cifi dans un communiqué. Les faillites inévitables d'entreprises et l'accélération des achats en ligne mettent les loyers sous pression dans le commercial.

SERVICES FINANCIERS: Lors des six premier mois de l'année, le spécialiste du capital-investissement Partners Group a maintenu sa demande clientèle au niveau du premier semestre 2019, toutefois inférieur aux attentes. Le groupe zougois a raboté ses objectifs pour l'exercice en cours. La demande clientèle s'est établie à 8,3 milliards de dollars (7,82 milliards de francs), à comparer aux 8,4 milliards enregistrés entre janvier et juin 2019, selon les indications fournies par Partners Group. La masse sous gestion a pris 2,2% sur six mois à 96,3 milliards.

CONJONCTURE: L'Office fédéral de la statistique (OFS) indique que l'indice des prix à la production et à l'importation a progressé de 0,5% en juin par rapport au mois dernier. L'indice s'établit à présent à 98,1 points, à comparer avec la base de calcul de 100 points en décembre 2015. Par rapport à juin 2019, le niveau des prix de l'offre totale des produits du pays et des produits importés a fléchi de 3,5%.

ÉLECTROTECHNIQUE: ABB a décroché auprès des CFF une extension d'un contrat de modernisation pour les locomotives de la série Re 460. Les détails financiers de la nouvelle commande, qui concerne plus particulièrement l'électronique de puissance des machines, n'ont pas été dévoilés. Dans le cadre du nouveau contrat, qui fait suite à une commande initiale en 2014 de convertisseurs de traction pour 101 locomotives Re 460, 18 machines seront équipées de convertisseurs de traction de la derrière génération, précise le géant zurichois de l'électrotechnique.

AUTOMOBILE: Les mises en circulation de nouveaux véhicules ont reculé de 4% en juin par comparaison avec le même mois de l'année précédente à 36'475 unités. La chute est même de 14% pour les voitures de tourisme. Si les catégories essence (-21%) et diesel (-31%) ont beaucoup souffert, les électriques (+19%) et surtout les hydriques (+101%) ont affiché des croissances exceptionnelles, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

ELECTROTECHNIQUE: Le groupe ABB a annoncé l'extension de son partenariat avec le français Accenture au développement de solutions numériques. Aucune mention n'est faite sur les implications financières de la collaboration. Selon le communiqué, la coopération associe le savoir-faire d'ABB dans le domaine de la numérisation des processus industriels et l'expertise d'Accenture en matière d'architecture informatique et de logiciels intersectoriels.

CONJONCTURE: La production industrielle en zone euro est repartie à la hausse en mai grâce à l'allègement des mesures de confinement, après avoir enregistré une chute historique en avril, a indiqué l'Office européen des statistiques. Dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, la production industrielle a bondi de 12,4% en mai comparé à avril, selon des chiffres corrigés des variations saisonnières d'Eurostat.

BANQUES: Plusieurs grandes banques américaines, inquiètes des conséquences de la pandémie sur la santé financière de leurs clients, ont mis des milliards de dollars de côté pour faire face aux impayés même si certaines ont bien profité de l'envolée de leurs activités sur les marchés. La plus grande d'entre elles, JPMorgan Chase, a ainsi gonflé ses provisions de 8,9 milliards de dollars au deuxième trimestre car l'établissement s'attend à une reprise économique au deuxième semestre "plus longue que prévue" initialement, a indiqué sa directrice financière Jennifer Piepszak.

CONJONCTURE: Importations dans le vert pour la première fois depuis le début de l'année, mais tassement des exportations: le commerce chinois a donné mardi des signes de résurrection post-pandémie. En juin, les importations de la Chine ont marqué un net rebond sur un an (+2,7%), selon les chiffres dévoilés par les Douanes chinoises.

CONJONCTURE: Le produit intérieur brut (PIB) a chuté de 19,1% au Royaume-Uni de mars à mai comparé à la période de décembre à février, à cause de l'impact du nouveau coronavirus, avec un maigre rebond de 1,8% en mai qui a déçu les analystes. Malgré cette faible embellie en mai, le PIB reste inférieur d'un quart comparé à son niveau de février, avant que le nouveau coronavirus ne frappe pleinement l'économie britannique et mondiale, indique l'Office national des statistiques (ONS).

AÉRONAUTIQUE: Les créanciers de la compagnie aérienne sud-africaine ruinée SAA ont approuvé un plan de restructuration. La réorganisation se traduira par des suppressions d'emplois et la création d'une nouvelle société sur les ruines de SAA, a annoncé mardi le ministère des Entreprises publiques. A l'occasion d'une réunion, 86% des créanciers de South African Airlines (SAA) "ont voté en faveur du plan" de restructuration de la compagnie publique, selon un communiqué. Ce plan prévoit des suppressions de poste, qui n'ont pas été publiquement chiffrées, le ministère évoquant simplement des "indemnités de licenciement justes et raisonnables dans l'intérêt" du personnel concerné. SAA emploie 5200 salariés.