Gazenergie

lundi, 7 août 2017

Zürich, 07.08.2017

 

MALTRAITANCE D'ANIMAUX: L'éleveur de chevaux de Hefenhofen (TG) a été arrêté par la police cantonale. Une grosse opération de police a été déployée dans la ferme, où des chevaux étaient morts de faim ces derniers mois. L'éleveur est actuellement interrogé, a indiqué à l'ats la police thurgovienne, confirmant des informations de plusieurs médias. L'éleveur ne s'est pas opposé à son arrestation, a précisé la police. Un char de bottes de foin bloquait toutefois l'accès à la cour de la ferme.

VIRUS: Un habitant du canton de Neuchâtel a été mordu par une chauve-souris porteuse du virus de la rage. Prise en charge par les urgences de l'Hôpital neuchâtelois, la victime de cette morsure a reçu un traitement pour empêcher le développement du virus. Cette personne avait recueilli, le 28 juillet, une chauve-souris faible et désorientée sur un trottoir. Quand elle a voulu relâcher l'animal à la tombée de la nuit, celui-ci n'a pas pu s'envoler et l'a mordue au doigt avant de mourir, a indiqué le canton de Neuchâtel.

INCENDIE DU KAISEREGG: Les deux instigateurs de l'incendie de l'ancien hôtel Kaiseregg en 2015 à Planfayon (FR) sont renvoyés devant un tribunal, malgré leurs dénégations. L'auteur du sinistre, qui a avoué avoir mis le feu, fera lui l'objet d'une procédure simplifiée. Ce dernier, âgé de 34 ans, a été soupçonné par le procureur alors qu'il était impliqué dans une autre affaire. Ses aveux, en mars 2016, lui valent d'éviter un procès. La procédure simplifiée, négociée entre son défenseur et le Ministère public, sera soumise au Tribunal pénal de la Gruyère dans les prochaines semaines, a indiqué le Ministère public fribourgeois.

ENERGIE NUCLÉAIRE: Le réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Beznau, à Döttingen (AG), a été reconnecté au réseau. Il avait été arrêté vendredi soir après la découverte d'une fuite d'huile sur un câble électrique dans la partie non nucléaire de la centrale. La fuite a été réparée et le réacteur a redémarré après avoir reçu l'autorisation de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), a indiqué l'exploitant Axpo. Le réacteur numéro 2 va maintenant être progressivement amené à sa pleine puissance.

PROTECTION DES DONNÉES: Les réseaux sociaux exploitent non seulement les données de leurs utilisateurs, mais aussi celles des non-membres. D'après un chercheur de l'EPFZ, ils créent des profils "fantômes" de personnes ne possédant pas de compte grâce aux contacts privés des inscrits. Les réseaux sociaux, comme Facebook, proposent qu'un utilisateur importe sa liste de contacts, afin qu'il puisse plus facilement retrouver un ami. Le hic, c'est que les réseaux sociaux collectent toutes les données dans son carnet d'adresses (mail et postale, numéro de téléphone, etc), donc aussi des non-membres.

NAVIGATION SUR LE LÉMAN: Le "Rhône" sera retiré du service cet automne en vue d'une rénovation générale. Le bateau Belle Epoque de la Compagnie de navigation sur le Léman (CGN) pourrait fendre à nouveau les eaux du lac fin 2020, début 2021, "sous toutes réserves". Construit en 1927 par Sulzer Frères à Winterthour, le "Rhône" a besoin d'un sérieux coup de jeune. Avant une quasi-reconstruction, il effectuera des courses spéciales le 27 août à partir de Lausanne et de Morges (VD) ainsi que les 17-18 septembre à Genève et Lausanne, explique la CGN.

TRIBUNAL FÉDÉRAL: L'Office des poursuites de Frauenfeld n'aurait pas dû saisir la rente AVS versée par le Liechtenstein à un Suisse. La rente octroyée par la principauté est comparable à l'AVS versé par la Suisse et les deux rentes doivent par conséquent être traitées de la même manière, a statué le Tribunal fédéral dans un arrêt publié. Les retraités touchant une rente du Liechtenstein sont ainsi protégés, tout comme les bénéficiaires de l'AVS suisse: leurs rentes font partie, de par la loi, des biens insaisissables. La Loi sur la poursuite pour dettes et la faillite (LP) mentionne expressément que la rente AVS ne peut pas être l'objet d'une saisie.

VITICULTURE: Les moines d'Engelberg (OW) pourront bientôt savourer leur propre vin. L'abbaye bénédictine a racheté une partie d'un vignoble qu'elle avait vendu il y a 584 ans à Douanne (BE), au bord du lac de Bienne. Du chasselas et du pinot noir seront produits. Ce domaine viticole à Douanne a appartenu pendant près de 200 ans à l'abbaye d'Engelberg avant qu'elle le cède en 1433. Personne dans la famille qui le possède depuis ces dernières décennies n'ayant voulu reprendre le domaine, il a été mis en vente, a indiqué l'abbaye.

MUSÉUM DE GENÈVE: Les puces de canard sont la hantise des amateurs de baignade dans le Léman. Ces larves microscopiques qui pénètrent sous la peau causent des démangeaisons très désagréables. Le Muséum de Genève travaille sur un projet de modélisation pour prévoir où elles prolifèrent. Ce projet intitulé "Alerte à la plage" sera présenté au public en juin 2018. Les scientifiques de Muséum étudient actuellement les effets de la météo, en particulier les fortes chaleurs, pour comprendre la diversité des puces de canards.