Gazenergie

Lundi, 19 novembre 2018

Zürich, 19.11.2018

 

CHIMIE: Novartis et Clariant ont conclu avec le prestataire allemand de services industriels Getec des accords portant sur l'exploitation de deux parcs industriels prestigieux et contigus en région bâloise. La multinationale pharmaceutique s'est engagée à céder les infrastructures et les services de la Schweizerhalle, tandis que le chimiste de spécialités prévoit de transférer la propriété d'Infrapark Baselland. Si chacun des trois protagonistes a délivré un communiqué distinct sur le sujet, les détails financiers sur cette opération censée aboutir en début d'année prochaine font l'objet de clauses de confidentialité.

ENERGIE: Leclanché se refinance encore. L'entreprise yverdonnoise convoque une assemblée extraordinaire le 11 décembre pour voter sur une conversion de 54,7 millions de francs de dette en capital-actions, via une augmentation de capital, afin d'endiguer son surendettement et d'élargir sa marge de manoeuvre. Le but est d'améliorer la situation financière de l'entreprise et d'apporter davantage de flexibilité pour le financement et la levée de capitaux à l'avenir, annonce l'entreprise spécialisée dans les solutions de stockage d'énergie. Au terme de l'opération de conversion de dette, Fefam détiendra 64,3% dans l'entreprise.

MÉDIAS: CH Media, né de la fusion entre AZ Medien et des médias régionaux du groupe NZZ, a renforcé sa coopération avec le spécialiste du marketing numérique Audienzz, ont annoncé les deux sociétés. Ce dernier sera désormais en charge de la promotion de l'ensemble des titres nationaux. Les détails financiers de cet accord n'ont pas été précisés dans le communiqué.

INDUSTRIE: Le groupe industriel Oerlikon a reçu un statut de fournisseur agréé auprès du constructeur aéronautique Airbus pour son revêtement de surface en alliage de cuivre, a annoncé l'entreprise zougoise. Le revêtement de surface Balinit C d'Oerlikon permet de réduire l'usure de pièces aéronautiques en acier, titane et autres alliages, a précisé le groupe suisse dans un communiqué.

DÉPART: Martina Ludescher, responsable commerciale de DKSH et à la tête de la division biens de consommation, quittera l'entreprise au 31 décembre. Des divergences de vues sur la conduite stratégique entre elle et le directeur général Stefan Butz sont à l'origine de ce départ, annonce lundi le spécialiste zurichois des services de distribution et de marketing. Martina Ludescher aura oeuvré pendant seize années pour le groupe, dont huit ans comme membre de la direction. La nature du "nouveau défi" qu'elle va relever n'est pas précisée. En attendant que la succession soit réglée, Stefan Butz reprendra la tête de la division biens de consommation.

BOISSONS: Le groupe brassicole Falken, installé à Schaffhouse, a clôturé l'exercice décalé 2017/18, clos au 30 septembre, sur un chiffre d'affaires de 21,63 millions de francs, en légère baisse par rapport à l'année précédente (-0,8%). Le bénéfice annuel, en hausse de 3,7%, atteint 0,32 million. Les actionnaires s'attendent à un dividende inchangé. Le brasseur a tenu bon, dans un marché de la bière qui stagne et dans un environnement économique de plus en plus mauvais, selon l'entreprise. Dans un marché qui s'oriente de plus en plus vers l'international, la "carte suisse" a bien joué.

RÉMUNÉRATION DES ACTIONNAIRES: Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont progressé de 5,1% au troisième trimestre, marquant notamment une reprise de la croissance en Chine après trois années creuses, selon l'étude de la société de gestion Janus Henderson Investors. Les dividendes mondiaux versés de juillet à septembre ont atteint 354,2 milliards de dollars (presque autant en francs), représentant ainsi un nouveau record pour la période, indique l'étude.

AUTOMOBILES: Carlos Ghosn, vénéré au Japon pour avoir sauvé Nissan de la faillite, a été arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations après une enquête interne du constructeur d'automobiles, qui veut le démettre de son poste au plus vite. La nouvelle est tombée en fin d'après-midi lundi à Tokyo: les médias ont un à un annoncé que le patron de Renault, qui dirige en outre les conseils d'administration de Nissan et Mitsubishi Motors, était entendu par le parquet de Tokyo, puis a été arrêté, soupçonné d'avoir dissimulé des revenus au fisc.

INFORMATIQUE: Le géant minier BHP a soldé une vieille querelle avec le fisc australien pour 529 millions de dollars australiens (plus de 385 millions de francs) au moment où Canberra traque les multinationales qui transfèrent leurs bénéfices à l'étranger pour minimiser l'impôt. Le Bureau australien du fisc (ATO) mène des enquêtes sur les groupes qu'il soupçonne de transférer des milliards de dollars de bénéfices dans des pays comme Singapour.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) restera accommodante et le rythme de sa normalisation s'adaptera à la conjoncture économique après l'arrêt du programme d'achats d'actifs qui devrait "très probablement" intervenir en décembre, a déclaré François Villeroy de Galhau, membre du conseil des gouverneurs de la BCE. La BCE est censée arrêter fin décembre ses achats d'obligations dans le cadre du programme d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE), auquel elle aura consacré plus de 2.600 milliards d'euros depuis 2015, et elle s'est engagée à laisser ses taux directeurs inchangés au moins jusqu'à l'été 2019.