Gazenergie

Lundi 18 septembre 2017

Zürich, 18.09.2017

 

INFORMATIQUE: Depuis quelques mois, les fabricants de routeurs sans fil commercialisent des appareils utilisant la technologie du maillage, appelée "mesh" en anglais. Ces nouveaux équipements apportent fiabilité et simplicité à la connexion sans fil à internet. Les réseaux sans fil Wi-Fi fonctionnent un peu comme des phares. Le routeur, situé dans un endroit central du foyer doit fournir une connexion à internet à l'ensemble des appareils compatibles qui s'y trouvent.

INDUSTRIE: Plusieurs filiales d'ABB sont impliquées dans la remise en état du réseau électrique, après le passage des récents ouragans au Texas, en Louisiane et en Floride. Les usines concernées du groupe zurichois tournent à plein régime. Les effets dévastateurs de Harvey et d'Irma dans les trois Etats américains sont très importants avec plus d'un million de cas de coupure de courant. "Pour l'heure, nous ne pouvons pas encore estimer l'ampleur des dégâts et la durée des réparations", a indiqué à l'ats Dominico Truncellito, porte-parole d'ABB.

ALIMENTATION: Le groupe commercial bâlois Valora rachète la chaîne allemande de magasins d'alimentation BackWerk, active principalement dans la boulangerie. La transaction porte sur quelque 190 millions d'euros (près de 220 millions de francs). BackWerk exploite un réseau de plus de 340 magasins via des enseignes franchisées en Allemagne surtout, mais aussi en Autriche, aux Pays-Bas, en Slovénie et en Suisse alémanique, a indiqué la multinationale de Muttenz (BL). Le groupe vend des produits de boulangerie à la saumure et traditionnels ainsi que des viennoiseries, des sandwiches et des boissons.

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES: Burkhalter a vu son bénéfice net se tasser de 8,3% sur un an à 14,8 millions de francs après six mois en 2017. Le spécialiste zurichois des installations électriques attribue le repli - attendu - à l'achèvement des travaux à l'intérieur du tunnel de base du Gothard, lequel s'est traduit par la chute des ventes de sa coentreprise avec Alpiq. Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est lui aussi contracté de 6,3% à 18,5 millions de francs, indique le groupe sis à Zurich. Sans tenir compte de la performance d'Alpiq Brukhalter Technik, entreprise détenue en commun avec l'électricien soleurois Alpiq, le bénéfice opérationnel a progressé de 2,7%.

TRANSPORT FERROVIAIRE: Le groupe ferroviaire valaisan BVZ, qui exploite notamment les lignes à destination de Zermatt et du Gornergrat, a réalisé un premier semestre en croissance. Son bénéfice net a bondi de près des deux tiers (+63,2%) sur un an à 4,9 millions de francs. Le chiffre d'affaires a augmenté de 5,6% par rapport aux six premiers mois de l'an passé à 72,7 millions de francs, a indiqué le groupe de Brigue (VS). La dynamique a été alimentée surtout par le succès des voyages vers la station de Zermatt et vers le Gornergrat, pour lesquels le BVZ parle de "départ tonitruant" en début d'été.

PHARMA: Le groupe bâlois de spécialités chimiques Clariant a conclu un accord de licence pour un biocarburant avec la société slovaque Enviral. L'accord permettra à cette dernière d'utiliser la technologie pour produire un éthanol cellulosique, fabriqué à partir de la cellulose contenue dans les plantes. Les détails financiers ne sont pas dévoilés. Enviral, membre du groupe Envien, prévoit de construire un site de production d'éthanol cellulosique à Leopoldov en Slovaquie, qui utilisera la technologie Sunliquid de Clariant, a indiqué le groupe bâlois. Il sera intégré à son site existant.

WEF: Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial de Davos (WEF), juge trop élevés les prix pratiqués dans la station grisonne durant la manifestation. "Nous attendons que ce problème soit résolu", a-t-il dit dans une interview publiée dans la Südostschweiz. Manifestation toujours plus importante, selon M. Schwab, le WEF tient cependant à Davos, a-t-il ajouté. Le problème des prix trop élevés doit être résolu, "non seulement dans notre propre intérêt", mais aussi celui de la réputation de la Suisse et de son tourisme.

BANQUES: La banque privée zurichoise Falcon, secouée par le scandale 1MDB, continue d'étoffer ses organes dirigeants. Son nouveau président du conseil d'administration s'appelle Roberto Grassi, qui remplace avec effet immédiat Christian Wenger. Ce dernier occupait le siège présidentiel depuis douze ans, a rappelé l'établissement bancaire. Quant à Roberto Grassi, il dirige depuis 2001 Fidinam Group, une société de conseil établie à Lugano (TI), et a siégé 13 ans durant dans le conseil d'administration de la Banque cantonale du Tessin (Banco Stato).

ZONE EURO: Le taux d'inflation dans la zone euro a progressé en août sur un an, à 1,5%, a annoncé l'Office européen des statistiques Eurostat, confirmant une première estimation publiée fin août. En juillet, les prix à la consommation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique avaient progressé de 1,3%. Ce taux d'inflation reste éloigné de l'objectif fixé par la Banque centrale européenne (BCE), qui considère qu'une hausse des prix légèrement inférieure à 2,0% est un signe de bonne santé de l'économie.

DÉFENSE: Le groupe américain d'aérospatiale et de défense Northrop Grumman a annoncé le rachat du fabricant de missiles et de roquettes Orbital ATK pour un montant d'environ 7,8 milliards de dollars (7,4 milliards de francs) en numéraire, auquel s'ajouteront 1,4 milliard de dollars de reprise de dettes. Le prix proposé par Northrop à 134,50 dollars par action représente une prime de 22% par rapport au cours de clôture d'Orbital vendredi. Le titre Orbital bondit de 20,1% à 131,70 dollars lundi dans les transactions en avant-Bourse.

TÉLÉCOMMUNICATIONS: Nokia va commencer à comptabiliser des revenus supplémentaires pour le trimestre en cours après le jugement d'un tribunal d'arbitrage sur les versements que doit lui effectuer le sud-coréen LG Electronics pour l'utilisation de ses produits brevetés dans la téléphonie mobile. Le groupe finlandais a annoncé qu'il recevrait aussi un paiement exceptionnel de la part de LG. Il n'a fourni aucun montant.

AUTOMOBILE: Le vice-président de la Commission européenne chargé de l'énergie plaide pour un "Airbus des batteries". Il s'agirait d'une alliance des constructeurs européens pour fabriquer cet élément clé des voitures électriques. Maros Sefcovic propose la création d'un consortium européen pour la fabrication de batteries afin que l'Europe ne soit pas à la traîne. "Concernant la voiture électrique, nous devons reconnaître que les Etats-Unis et la Chine avancent plus vite que nous", a souligné M. Sefcovic dans un entretien à la Süddeutsche Zeitung.

AUTOMOBILE: Le constructeur américain General Motors et l'une de ses coentreprises locales vont rappeler en Chine quelque 2,5 millions de véhicules équipés d'airbags Takata. Ces voitures sont jugées dangereuses, a indiqué le régulateur chinois, peu après l'annonce d'un rappel monstre de l'allemand Volkswagen pour les mêmes raisons. GM et Shanghai GM, sa joint-venture avec le constructeur chinois SAIC, vont d'abord rappeler dès fin octobre plus de 13'000 voitures importées de marques Saab et Opel, a précisé l'Administration chinoise pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine (Aqsiq).

ESPAGNE: La Catalogne ferait face à un "appauvrissement brutal" en cas d'indépendance. Elle pourrait voir son PIB chuter de 25 à 30%, a affirmé le ministre espagnol de l'Economie, à moins de 15 jours du référendum d'autodétermination convoqué unilatéralement par les autorités catalanes. "L'appauvrissement général de la société serait brutal. Le PIB pourrait chuter de 25 à 30% et le chômage doubler", a assuré Luis de Guindos lors d'une interview à la radio Cope.