Gazenergie

L'Huile de noix vaudoise protégée par une AOP

Zürich, 23.06.2020

 

L'Huile de noix vaudoise sera désormais protégée contre les imitations. L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a enregistré cette spécialité en tant qu'appellation d'origine protégée (AOP).

La demande d'enregistrement n'a rencontré aucune opposition, a indiqué mardi l'OFAG. L'Huile de noix vaudoise est une huile pressurée à chaud à partir de noix provenant exclusivement du canton de Vaud. Elle est élaborée selon une méthode artisanale traditionnelle de torréfaction, probablement antérieure au 16e siècle.

Avant la torréfaction, plusieurs étapes sont nécessaires à la fabrication de cette huile: la récolte et le traitement des noix, le séchage et le stockage ainsi que le cassage et le tri des cerneaux. Le noyer s'est véritablement implanté à l'époque romaine entre la région des Trois Lacs et le Lac Léman, le long des grands axes routiers des Romains, explique l'OFAG.

Le développement des huileries en terre vaudoise est lié à celui des moulins. Localisés généralement sur les cours d'eau, ces moulins-huileries artisanaux permettent la plupart du temps une activité d’appoint. Le Jura, le Plateau avec son versant lémanique, les Préalpes et les Alpes donnent au canton de Vaud une hydrologie équilibrée, alimentant un vaste réseau de ruisseaux et de rivières, exploités déjà dans l'Antiquité pour la force motrice.

40 appellations désormais

Avec l'Huile de noix vaudoise, le registre de la Suisse comprend 40 inscriptions: 23 appellations d'origine protégées (AOP) et 17 indications géographiques protégées (IGP).

Dans le cas des AOP, toutes les étapes de production ont lieu dans la région définie: abricotine, cardon épineux genevois, gruyère, pain de seigle et raclette valaisans, vacherin fribourgeois, etc. Dans le cas des IGP, une étape au moins du processus de production doit être menée dans la zone d'origine: lard sec du Valais, saucisse d'Ajoie, viande des Grisons ou saucisson vaudois par exemple.