Gazenergie

Les Norvégiens sont ouverts aux différentes technologies

Zürich, 14.06.2021

Les Norvégiens misent sur l’ouverture technologique dans le secteur de la mobilité et mettent le biogaz, l’hydrogène et l’électricité sur un pied d’égalité. Le parlement a suivi une recommandation de la commission de l’environnement.

La Norvège fait figure d’exemple à l’échelle mondiale dans la promotion de la mobilité électrique. L’État scandinave a déployé un vaste programme ces dernières années, en exonérant notamment les conducteurs de voitures électriques de la taxe automobile et même de la TVA à l’achat. De plus, à Oslo, les adeptes de l’électrique peuvent recharger leur véhicule et parquer gratuitement, et même emprunter les voies de bus, qui sont le plus souvent désengorgées.

Le parlement de cet État qui mise sur l’électrique a pris une décision visionnaire que les autres pays du monde seraient bien inspirés de prendre pour exemple : les Norvégiens tablent sur l’ouverture technologique, en mettant le biogaz, l’hydrogène et l’électricité sur un pied d’égalité. Le parlement suit ainsi une recommandation de la commission de l’environnement. La décision comprend plusieurs volets, dont notamment l’accélération des procédures de demande d’aides à l’investissement pour les stations de recharge et les poids-lourds propulsés au biogaz. De plus, les véhicules à biogaz sont assimilés aux véhicules zéro émission dans tous les objectifs et les plans environnementaux du gouvernement norvégien.