Gazenergie

Les députés vaudois s'attaquent aux GAFAM

Zürich, 01.07.2020

 

Les députés vaudois veulent mettre fin à la dépendance aux GAFAM, les grandes multinationales du numérique. Ils ont accepté mercredi un postulat demandant au Conseil d'Etat d'agir en ce sens.

Le canton de Vaud devrait promouvoir le développement d'alternatives aux GAFAM, notamment des outils en source libre qui ont l'avantage de ne pas collecter les données des utilisateurs, a expliqué l'auteure du postulat, la Verte Sabine Glauser Krug.

Les données sont "le pétrole du 21e siècle", a renchéri l'UDC Yann Glayre, jugeant les GAFAM "trop gros, trop dominants et trop dangereux pour la démocratie."

Pour Vincent Keller (Ensemble à Gauche - POP), le canton de Vaud peut "régater" face à ces multinationales. "Nous avons les compétences techniques et technologiques. Il manque juste une volonté politique", a-t-il dit.

"Trust Valley"

"Il y a urgence", a affirmé Mme Glauser Krug, tout en reconnaissant que des efforts politiques avaient déjà été faits. Elle a notamment souligné le récent lancement de la "Trust Valley", une alliance entre les cantons de Vaud et Genève pour promouvoir la sécurité numérique.

Pour la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite, le Conseil d'Etat a bien compris cette problématique. "Nous sommes sans doute le premier canton en Suisse à réfléchir à une politique de la donnée, ce bien si précieux", a-t-elle dit.

Le postulat demandait un renvoi immédiat au Conseil d'Etat. Les députés ont toutefois préféré le renvoi en commission.