Gazenergie

Les députés fribourgeois posent les jalons d'une loi pour le climat

Zürich, 25.06.2020

 

Le Grand Conseil fribourgeois a accepté jeudi une motion demandant la création d'une loi cantonale pour le climat et l'environnement. Le futur texte devra intégrer un objectif climatique, une base légale pour un plan climat et des solutions de financement des mesures.

La motion, déposée par les députées socialiste Julia Senti et verte Christa Mutter, a été accepté par 87 voix, sans opposition et 2 abstentions. Le Conseil d'Etat, via Jean-François Steiert, directeur de l'aménagement et de l'environnement, a salué la volonté générale de réaliser une politique climatique ambitieuse.

Christa Mutter s'est réjouie pour sa part de constater la prise de conscience de la question tant par le gouvernement que par le Grand Conseil. L'instauration d'une loi garantira notamment une assise financière, "Pour que les grands principes ne restent pas lettre morte", a ajouté Jean-François Steiert.

En vue d'une concrétisation, les deux motionnaires proposent soit une loi commune à la protection du climat et de l’environnement ou deux lois traitant distinctement des objets. Le minimum devra contenir l’intégration de bases légales sur le climat dans les législations sectorielles pertinentes, comme la loi sur l’énergie.

Plan climat

Selon le gouvernement, Fribourg a engagé plusieurs actions ces derniers mois allant dans le sens de la motion. Reste qu'un "ancrage du plan climat au sein de l’appareil législatif représenterait un moyen efficace" d’inscrire la stratégie dans la durée, avec un caractère contraignant et un renforcement de la légitimité.

Le Conseil d’Etat veut aussi examiner l’opportunité de la mise en place d’un Fonds pour le climat. Ce dernier pourrait permettre à la fois de développer les activités liées à la mise en place du plan climat et d’encourager les investissements visant à la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2).