Gazenergie

Le Nigeria renoue avec la croissance

Zürich, 05.09.2017

 

L'économie du Nigeria, entrée en récession en août 2016, a renoué avec la croissance au deuxième trimestre avec un taux de 0,55%, une première depuis cinq trimestres, selon les chiffres officiels révélés mardi.

"Au deuxième trimestre de 2017, le produit intérieur brut (PIB) du pays a progressé de 0,55% (en glissement annuel) en termes réels, indiquant une économie émergeant de la récession après cinq trimestres consécutifs de contraction depuis le premier trimestre de 2016", a annoncé le Bureau national des statistiques (NBS).

Le géant d'Afrique de l'Ouest avait vu son économie se contracter de 1,5% en 2016, entrant en récession pour la première fois depuis 25 ans. Son PIB avait également décliné au premier trimestre 2017 (- 0,91%) dans un contexte de baisse de ses revenus pétroliers et de pénuries de devises étrangères.

La production pétrolière, qui représente 70% des recettes publiques du Nigeria, avait notamment chuté en raison d'attaques rebelles répétées sur les infrastructures d'hydrocarbures dans le Delta du Niger.

Selon le NBS, la production est remontée à 1,84 million de barils par jour au deuxième trimestre, le gouvernement ayant obtenu une trêve qui dure depuis plusieurs mois grâce à des accords d'amnistie avec les groupes armés. Les principaux facteurs de croissance hors pétrole sont notamment l'agriculture, le commerce et l'industrie énergétique (gaz, électricité), selon le NBS.