Gazenergie

Le marché automobile s'effondre au 1er semestre

Zürich, 01.07.2020

 

Le marché automobile en Suisse et au Liechtenstein a subi une chute sévère en première partie d'année, en raison de la pandémie de coronavirus. La faîtière Auto-Suisse s'attend à enregistrer en 2020 la pire année depuis les chocs pétroliers des années 1970.

Au seul mois de juin, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 13,8% sur un an à 24'477 unités. Le déconfinement et la réouverture des concessionnaires a porté ses fruits avec une amélioration des entrées de commandes, a indiqué mercredi la fédération.

Sur les six premiers mois, le secteur a cependant enregistré une chute abyssale de 34,3% à 103'201 immatriculations et sur l'ensemble de l'année Auto-Suisse table sur un repli de 23% à 240'000 unités.

La fermeture des usines à travers le monde a obligé certains constructeurs à reporter à l'année prochaine la présentation de nouveaux modèles, tandis que d'autres ont abaissé, voire annulé la livraison de certains modèles en Suisse.

Volkswagen est toujours numéro un en Suisse avec une part de marché de 11,2% au premier semestre, mais les nouvelles immatriculation de la marque de Wolfsburg ont chuté de 35% depuis le début de l'année. Suit Mercedes avec une part de 9,8% et un repli de 20,2%, BMW avec 9,3% et une baisse de 20,4%, Skoda (8,1%, -32,7%) et Audi (5,6%, -35,3%).