Gazenergie

Le fourrage sera sans graisse de palme d'ici la fin de l'année

Zürich, 24.08.2017

 

La graisse de palme sera entièrement éliminée du fourrage suisse destiné aux vaches d'ici la fin de l'année, annoncent les Producteurs Suisses de Lait (PSL). Elle sera principalement remplacée par de l'huile de colza.

Le remplacement de la graisse de palme par du colza suisse ou européen fera légèrement augmenter les coûts de production, fait savoir jeudi la Fédération dans un communiqué. Ces coûts supplémentaires, soit environ un centime par kilo de fourrage, sont actuellement assumés par les fabricants et les commerçants.

La faîtière exige que les recettes supplémentaires engendrées au début de la chaîne de production par la fabrication de produits respectueux de la nature soient réparties équitablement au sein de la filière.

Quantités très faibles

Bien que les quantités de graisse de palme utilisées dans ces fourrages ne soient qu'"infimes", les producteurs suisses de lait n'ont "pas apprécié que des composants à l'image douteuse viennent ternir le savoir-faire national". La loi n'interdit pas le recours à la graisse de palme dans les aliments fourragers. Mais s'ils en contiennent, l'étiquette doit impérativement l'indiquer.