Gazenergie

Le fonds souverain de la Norvège gagne 20 milliards au 3e trimestre

Zürich, 26.10.2018

 

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a dégagé un rendement de 2,1% au troisième trimestre, soit un gain de 174 milliards de couronnes (20 milliards de francs), grâce au marché boursier nord-américain, a annoncé vendredi la Banque de Norvège.

Le fonds a vu sa valeur atteindre 8478 milliards de couronnes fin septembre.

Ses placements en actions, qui représentent les deux tiers des actifs, ont été les plus lucratifs, avec un rendement de 3,1%.

Ils ont été tirés en particulier par les États-Unis (+7,3%) alors que les titres européens n'ont gagné qu'un modeste 0,7%.

L'immobilier (2,7% du portefeuille) affiche un rendement de 1,9% tandis que les placements obligataires (29,7% des actifs) sont dans le rouge, à -0,3%.

Les marchés ont été influencés par "les écarts d'appréciation sur la croissance économique attendue et par les incertitudes liées aux effets d'une hausse des barrières commerciales", a noté le chef du fonds, Yngve Slyngstad, dans un communiqué.

Le fonds est censé faire fructifier les revenus pétroliers publics de la Norvège pour pérenniser le financement de son généreux État-providence.

Au troisième trimestre, le gouvernement l'a abondé avec 12 milliards de couronnes supplémentaires grâce à la remontée du cours des hydrocarbures alors qu'il l'avait dû le ponctionner en 2016 et 2017 pour boucler son budget.