Gazenergie

Le déficit commercial s'est creusé en juin à 4,7 milliards d'euros

Zürich, 08.08.2017

 

Le déficit commercial de la France s'est creusé en juin, notamment à cause d'un contrecoup dans l'industrie navale. Il s'était fortement réduit en mai grâce à la livraison du paquebot de croisière Meraviglia à la compagnie italo-suisse MSC Croisières, basée à Genève.

Sur douze mois, le déficit cumulé a atteint 59,8 milliards d'euros (68,73 milliards de francs), contre 50,2 milliards d'euros pour la même période en 2016, ont annoncé vendredi les Douanes. Le déficit a augmenté d'un peu plus de 200 millions d'euros d'un mois sur l'autre, pour s'établir à 4,7 milliards d'euros.

Il était de 4,4 milliards d'euros en mai, ont précisé les Douanes après avoir révisé leur chiffre en prenant en compte les variations saisonnières. Elles avaient d'abord parlé de 4,9 milliards d'euros pour le mois de mai.

En juin, les exportations ont diminué (-2,8% après +5,0% en mai), avec une "détérioration notamment considérable pour l'industrie navale, en contrecoup de la livraison du paquebot Meraviglia en mai" qui avait permis une hausse des ventes en mai.

Les secteurs de l'industrie aéronautique et de l'industrie automobile ont également vu leurs ventes diminuer, après une évolution très positive en mai.

Approvisionnement énergétique en repli

Pour juin, "la principale amélioration de solde concerne les produits énergétiques dont les approvisionnements sont en repli, à la fois pour les hydrocarbures naturels et les produits raffinés", ont souligné les Douanes.

Les secteurs de l'industrie spatiale, l'habillement, et l'industrie pharmaceutique ont également noté un recul des achats par rapport aux ventes, ont rapporté les Douanes, qualifiant cette évolution de "très favorable".

En général, les importations ont baissé (-2,0% contre +2,0% en mai), mais de manière moins marquée que les exportations.

Solde déficitaire avec l'Amérique

Par zone géographique, le déficit s'est "bien entendu fortement" creusé en juin "vis-à-vis de l'Europe hors UE" (Union européenne) toujours du fait "du très grand contrat naval de mai avec la Suisse", le Meraviglia appartenant à l'armateur italo-suisse MSC Croisières.

Le solde est redevenu déficitaire avec l'Amérique, ont noté les Douanes, à cause de ventes aéronautiques moindres et une augmentation des approvisionnements, en énergie notamment.

Concernant le Proche et le Moyen-Orient, l'excédent s'est réduit en juin à cause d'une chute des ventes par rapport aux achats, notamment pour les livraisons aéronautiques et les approvisionnements pétroliers.

Amélioration avec l'Asie

En revanche, le déficit s'est réduit par rapport au reste de l'UE grâce à un repli des achats (importations) plus marqué que celui des ventes (exportations).

Les Douanes notent également une amélioration avec l'Asie: moins d'achats en habillement et biens intermédiaires alors que les ventes aéronautiques "se maintiennent à haut niveau".

Enfin, l'excédent avec l'Afrique s'accentue grâce à une légère progression des ventes, "à la faveur d'importantes livraisons d'Airbus".