Gazenergie

La reprise s'est accélérée en Russie au deuxième trimestre

Zürich, 11.08.2017

 

La reprise de l'économie russe s'est nettement accélérée au printemps, avec une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2,5% sur un an au deuxième trimestre contre 0,5% au premier, selon des statistiques officielles publiées vendredi. L'économie du pays est sortie fin 2016 de deux ans de récession.

Ce chiffre de l'institut des statistiques Rosstat est légèrement inférieur à l'estimation du gouvernement (+2,7%) mais bien plus optimiste que la plupart des prévisions des économistes.

La Russie avait enregistré au quatrième trimestre 2016 une première hausse du PIB (+0,3%) après deux ans de récession causée par l'effondrement des prix des hydrocarbures et les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

Selon les économistes, l'accélération du printemps s'explique d'une part parce que la consommation des ménages, à la traîne jusqu'alors, est enfin repartie, et parce que la faiblesse inhabituelle des températures a soutenu la production d'énergie.

Le ministre de l'Economie Maxime Orechkine avait estimé fin juillet que l'accélération récente devrait permettre à la croissance de dépasser l'objectif de 2% du gouvernement pour 2017.

A plus long terme, les économistes comme les autorités craignent un essoufflement de la croissance faute de réformes structurelles répondant notamment à la baisse de la population active et réduisant la dépendance de l'économie russe aux hydrocarbures.