Gazenergie

La Nagra amorce ses forages exploratoires

Zürich, 26.09.2018

 

Le stockage de déchets nucléaires en couches géologiques profondes est possible dans les régions Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est, selon les premières mesures. La Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) procédera désormais à des forages pour déterminer un site.

Les mesures sismiques en 3D ont montré que les trois régions présentent les qualités nécessaires pour la construction d'un dépôt en couches géologiques profondes, a annoncé la Nagra mercredi à Bülach (ZH).

Afin de compléter l'image géologique, la société effectuera dès le début 2019 une série de forages, auxquels le Département fédéral de l'énergie (DETEC) a donné son autorisation en août. Ces forages de reconnaissance permettront de connaître précisément la composition et les caractéristiques des couches géologiques. L'installation sur les sites démarre ces prochaines semaines.

Décision vers 2022

Sur la base des analyses effectuées, la Nagra décidera vers 2022 pour quels domaines d'implantation elle établira des demandes d'autorisation générale pour la construction de dépôts en couches géologiques profondes.

La société a déposé 22 demandes d'autorisation de forage auprès de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) pour les trois sites. Une 23e demande doit être déposée incessamment. Elles ont été mises à l'enquête et donné lieu à 703 oppositions.

Chaque demande de forage fait l'objet d'une procédure d'autorisation individuelle. Certains forages ont déjà été autorisés, les décisions pour les autres sont en cours. Le nombre exact de forages qui seront effectivement réalisés afin de compléter l'image géologique dépend des résultats obtenus au fur et à mesure. La Nagra chiffre un forage à quinze millions de francs.