Gazenergie

Jeudi 31 août 2017

Zürich, 31.08.2017

 

SUISSE - INDE: La Suisse et l'Inde souhaitent mener à bien leur accord de libre échange. La présidente de la Confédération Doris Leuthard et le premier ministre indien Narendra Modi sont persuadés que leur potentiel d'échanges commerciaux n'a pas encore pleinement été exploité. "Les discussions se sont centrées sur des solutions pragmatiques et il est nécessaire de parvenir à un accord qui protège les investissements", a indiqué un communiqué du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

FRANCE: Le gouvernement français a dévoilé la réforme "ambitieuse" du droit du travail. Portée par le président Emmanuel Macron, elle est une première étape de la "rénovation du modèle social" promise par le chef de l'Etat. Les syndicats se sont montrés, eux, moins enthousiastes. Ce grand chantier, avant la refonte prévue de l'assurance-chômage, des retraites et de la fiscalité, vise à "rattraper les années perdues" après des "décennies de chômage de masse", a affirmé le premier ministre Edouard Philippe. L'exécutif a opté pour la procédure accélérée des ordonnances qui lui permet de décider du contenu de la réforme sans passer par un débat parlementaire.

BREXIT: Les négociations du Brexit n'ont permis d'enregistrer "aucun progrès décisif sur les sujets principaux" liés au retrait du Royaume-Uni, a déploré le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier. Il s'exprimait après un nouveau round de tractations à Bruxelles. "Cette semaine nous avons apporté des clarifications utiles sur beaucoup de points", a déclaré M. Barnier, citant par exemple des dossiers comme celui du sort des travailleurs frontaliers.

POLOGNE: Le gouvernement polonais n'a annoncé "aucune mesure concrète" pour amender ses réformes judiciaires controversées, malgré les menaces de sanctions de Bruxelles, a déploré le vice-président de la Commission européenne. L'UE doit discuter des prochaines étapes. Le 26 juillet, l'exécutif européen avait donné un mois à Varsovie pour mettre fin à la "menace systémique" pesant sur l'Etat de droit dans le pays et "l'informer des mesures prises" pour modifier des réformes ébranlant selon lui l'indépendance de la justice.

PÉNINSULE CORÉENNE: Nouvelle démonstration de force après le tir de missile de Pyongyang au-dessus du Japon: l'armée américaine a participé jeudi en Corée du Sud à un exercice militaire. Dans le même temps, Washington, Londres, Tokyo et Pékin ne trouvent toujours pas d'accord sur d'éventuelles sanctions contre la Corée du Nord. Deux bombardiers B-1B du territoire américain de Guam, dans le Pacifique, et deux chasseurs furtifs F-35B des Marines de la base d'Iwakuni, au Japon, ont pris part en Corée du Sud à un exercice aux côtés de quatre chasseurs sud-coréens. Ils ont tiré avec des munitions réelles.

IRAK: Les forces irakiennes, appuyées par une coalition internationale menée par les Etats-Unis, ont annoncé avoir reconquis Tal Afar et la totalité de la province septentrionale de Ninive. Cette victoire représente un moment-clé contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Après ce revers, l'EI qui s'était emparé de près d'un tiers de l'Irak en 2014, ne tient plus qu'une ville au nord de Bagdad et trois localités du désert frontalier de la Syrie, soit 10% du pays, selon la coalition.

NUCLÉAIRE IRANIEN: L'Iran respecte bien ses engagements dans le cadre de l'accord nucléaire conclu avec les grandes puissances en 2015 à Vienne, selon un rapport trimestriel de l'AIEA rendu public jeudi. Celui-ci était jugé crucial avant une intervention de Donald Trump auprès du Congrès américain en octobre. L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) atteste notamment que Téhéran n'a pas enrichi d'uranium à des degrés prohibés ni constitué de stocks illégaux d'uranium faiblement enrichi ou d'eau lourde. Ce satisfecit, attendu, permet la poursuite de la mise en oeuvre de l'accord, qui a donné le coup d'envoi à une levée des sanctions internationales frappant cette puissance pétrolière et gazière, notamment dans le domaine énergétique.

INTEMPÉRIES: La dépression tropicale Harvey a perdu en intensité au-dessus de la Louisiane. Au Texas, des milliers de personnes ont été évacuées à cause des inondations. De plus, deux explosions sont survenues sur le site chimique d'Arkema, provoquant des incendies. Dans la région de Houston, la décrue des eaux a progressivement révélé l'ampleur des dégâts et fait grimper le bilan humain, qui pourrait encore s'alourdir. Selon la police du comté d'Harris, où se trouve la quatrième ville des Etats-Unis, 17 personnes sont encore portées disparues. La tempête a fait au moins 35 morts, dont six membres d'une même famille.

PÉNINSULE CORÉENNE: La Corée du Nord a "condamné" à mort quatre journalistes sud-coréens pour avoir publié la critique d'un livre qu'elle juge insultant, a rapporté la presse officielle nord-coréenne. La couverture du livre remplace l'étoile rouge par le symbole du dollar. Le Chosun Ilbo et le Dong-A Ilbo, deux journaux conservateurs, ont fait la critique de l'édition coréenne de North Korea Confidential, un livre écrit par deux journalistes britanniques établis à Séoul, publié initialement en 2015.

GRANDE-BRETAGNE: Fleurs, bougies, mots doux, etc: les admirateurs de Diana ont multiplié les hommages à la "princesse des coeurs" devant son palais à Londres, vingt ans jour pour jour après son décès dans un accident de voiture à Paris qui avait déclenché une émotion planétaire. Dès le matin, des passants se sont arrêtés devant les grilles du palais de Kensington, où elle résidait, pour regarder les nombreuses photos de la toujours très populaire princesse de Galles. Certains déposaient des fleurs parmi des dizaines d'autres bouquets ou se souvenaient, telle cette femme portant des collants aux couleurs de l'Union Jack, devant les lettres de son prénom reproduites en fleurs blanches et roses.

ARABIE SAOUDITE: Quelque deux millions de fidèles se sont rassemblés jeudi dans un élan de ferveur sur le mont Arafat. Cet événement représente le temps fort du grand pèlerinage musulman en Arabie saoudite dédié aux prières et aux invocations. Au coucher du soleil, après de longues heures sur cette colline, les fidèles rebroussaient chemin pour faire route vers Mouzdalifa. Ils y veilleront et y passeront la nuit avant de gagner vendredi au lever du jour Mina pour la lapidation des stèles de satan. Les fidèles doivent aussi immoler une bête pour célébrer vendredi l'Aïd al-Adha, la fête du sacrifice.

PROCHE-ORIENT: L'armée israélienne a de nouveau fermé une station de radio palestinienne à Hébron, en Cisjordanie occupée, Al-Hourriya (Liberté), pour six mois, ont indiqué des responsables de la station. Elle a aussi saisi des équipements lors d'une perquisition. La radio a été fermée "en raison de ses diffusions incitant à la violence et encourageant le terrorisme" anti-israélien, a affirmé de son côté une porte-parole de l'armée israélienne sans donner plus de détail. Al-Hourriya avait déjà été fermée pour les mêmes raisons en novembre 2015, en pleine vague de violences israélo-palestiniennes.