Gazenergie

jeudi 25 juin 2020

Zürich, 25.06.2020

 

CORONAVIRUS: La Suisse a enregistré 52 nouveaux cas d'infection au Covid-19 en 24 heures. Au premier jour jeudi du lancement de l'application de traçage de contacts SwissCovid, Alain Berset et l'administration ont appelé la population à la télécharger. La légère hausse du nombre de cas n'est pas inattendue vu les assouplissements décidés par le Conseil fédéral, a indiqué aux médias Stefan Kuster, chef de la division Maladies transmissibles de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Deux nouvelles hospitalisations ont été enregistrées. Au total, 22 patients se trouvent aux soins intensifs, dont onze sont sous respirateur.

POPULATION: En comparaison à l'année 2018, la Suisse a connu moins de naissances et plus de décès en 2019. L’accroissement naturel atteint toutefois 18'400 personnes. Les mariages ont été moins nombreux, mais pas les divorces. L'Office fédéral de la statistique a (OFS) dénombré en 2019 près de 1700 naissances de moins qu’en 2018. Une telle baisse, de pratiquement 2%, n’avait plus été enregistrée depuis 1998. Au total, 86'200 naissances ont été enregistrées. Leur nombre recule aussi bien chez les mères suisses (-1,5%) que chez celles de nationalité étrangère (-2,5%).

AFFAIRE LAUBER: Les commissions de gestion du Parlement n'ont pas réussi à rétablir la confiance entre le procureur général de la Confédération Michael Lauber et son autorité de surveillance. Selon elles, le procureur fait "une interprétation erronée de la surveillance", mais il faudrait peut-être revoir le système. Les commissions ont publié jeudi un rapport d'enquête intermédiaire sur le conflit. A l'issue d'une enquête disciplinaire, l'Autorité de surveillance du MPC avait conclu en mars que le procureur général a commis des manquements très graves avant, mais aussi durant la procédure disciplinaire.

AFFAIRE LAUBER: Le Ministère public de Confédération ne couvrira pas les frais d'avocat du procureur général de la Confédération. Michael Lauber remboursera l'avance reçue pour la procédure disciplinaire engagée à son encontre, a confirmé l'intéressé à la Délégation des finances. La délégation a entendu M. Lauber et l’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (MPC) au sujet de la prise en charge de ces frais. Elle a examiné uniquement cette question car c'est la seule qui se rapporte son domaine de compétence, justifie l'organe de surveillance jeudi dans un communiqué.

ALIMENTATION DURABLE: La Confédération doit établir une stratégie alimentaire 2050 offrant à la population la possibilité de choisir une alimentation saine issue d’une production et d’une distribution durables. Ce sont les conclusions du PNR 69 présentées jeudi à Berne. Le Programme national de recherche "Alimentation saine et production alimentaire durable" (PNR 69), financé par le Fonds national suisse (FNS), a étudié les interactions entre alimentation, santé et environnement. Vingt-six projets de recherche ont été menés entre 2013 et 2019, ont indiqué ses responsables jeudi à Berne devant la presse à l'heure du bilan.

IMPOSITION DES COUPLES: Avenir Suisse présente ses recettes pour mieux exploiter le potentiel des femmes hautement qualifiées. Le think tank mise sur l'imposition individuelle et un relèvement du plafond des déductions des frais de garde. Le groupe de réflexion libéral a rendu publiques ses conclusions jeudi après avoir analysé huit propositions de réforme de l'imposition des couples et de la famille. Il considère le système fiscal actuel comme un "obstacle majeur" à la participation féminine au marché du travail.

INFORMATIQUE FÉDÉRALE: Daniel Markwalder sera le délégué du Conseil fédéral à la transformation numérique et à la gouvernance de l'informatique. Agé de 45 ans, le spécialiste du droit de l'informatique dirigera le futur centre de compétence pour la transformation numérique dès 2021. Originaire d'Argovie, M. Markwalder est actuellement secrétaire général suppléant du Département de l’économie, de la formation et de la recherche. Diplômé en ingénierie informatique de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich et docteur en droit, il accompagnera jusqu'à son entrée en fonction le 1er janvier 2021 les travaux de mise en place de la nouvelle unité qui relèvent de la Chancellerie fédérale.

FLOTTE DE HAUTE MER: La gestion des cautionnements des navires de haute mer ne nécessite pas l'institution d'une commission d'enquête parlementaire (CEP), estiment jeudi les commissions de gestion. Elles se sont opposées à une initiative parlementaire déposée par l'UDC. La Confédération a perdu plusieurs centaines de millions de francs en lien avec la flotte de haute mer, rappelle le parti de droite. De plus, des cautionnements supplémentaires ne peuvent être évités. La Confédération n'a pas fait assez pression pour vendre les navires rapidement, poursuit l'UDC.

SANTÉ: Curafutura, l'une des deux faîtières des assureurs maladie, et la FMH ont déposé jeudi une nouvelle mouture de leur système tarifaire. Selon eux, celle-ci remplit les exigences du Conseil fédéral et réunit les atouts pour remplacer le Tarmed, désormais dépassé. La structure tarifaire proposée, le Tardoc, remplit toutes les conditions pour mettre fin au long blocage du tarif médical ambulatoire, assurent Curafutura et la FMH.

ENERGIE: La consommation énergétique en Suisse a connu une légère hausse, de 0,3% en 2019 par rapport à l'année précédente. Cette augmentation est notamment due à des températures moins clémentes. Les degrés-jours de chauffage, l'indicateur-clé de la consommation d'énergie pour le chauffage, ont augmenté de 6,1%, explique l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

AVIONS DE COMBAT: Le référendum contre l'achat de nouveaux avions de combat a abouti. La Chancellerie fédérale a annoncé jeudi que 65'685 des 65'913 signatures déposées sont valables. Le peuple se prononcera le 27 septembre sur cet objet. Le référendum est porté par le PS, les Verts et le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA). Ils sont opposés à cette dépense de 6 milliards de francs pour des avions jugés "luxueux".

FOIRE DU VALAIS 2020: Coronavirus oblige, 2020 se fera sans la Foire du Valais. La 61e édition aura lieu du 1er au 10 octobre 2021. Les organisateurs estiment qu'il leur sera impossible de faire respecter les distances. L'Assemblée générale extraordinaire de l'Association de la Foire du Valais (FVS Group) a pris cette décision à l'unanimité, a-t-elle fait savoir jeudi lors d'une conférence de presse à Martigny.

CONFLIT MIGROS-PILLER: Le vice-président de l’administration de la société coopérative Migros Neuchâtel Fribourg (MNF), Philippe Menoud, est également prévenu dans l’affaire des bulletins falsifiés. Il ferait partie des trois personnes suspectées d’avoir participé au bourrage d’urnes. L'avocat de Philippe Menoud, Me Joris Bühler, a confirmé jeudi à l'agence Keystone-ATS une information de la Liberté. A l'instar de Damien Piller, président de l'administration de MNF et prévenu comme lui pour faux dans les titres, Philippe Menoud a été visé par une perquisition, avec une douzaine d'autres personnes.

GRAND CONSEIL - FR: Le Grand Conseil fribourgeois a accepté jeudi une motion demandant l'interdiction des sacs en plastique à usage unique sur le territoire cantonal. La concrétisation ne devrait toutefois pas intervenir avant trois ans et la révision d'autres textes. Les députés ont avalisé la motion par 88 voix et 5 contre. Le texte, soutenu par le Conseil d'Etat, émane des députés vert-libéral Ralph Alexander Schmid et démocrate-chrétien Hubert Dafflon, qui veulent interdire la mise à disposition gratuite de sacs en plastique à usage unique dans les lieux de vente du canton.

TRIBUNAL FÉDÉRAL: Le Tribunal fédéral rejette le recours d'une fillette saint-galloise non vaccinée contre la rougeole, qui avait été exclue de son école pour deux semaines. Les autorités avaient pris cette mesure après l'apparition d'un cas dans sa classe. Représentée par ses parents, l'écolière avançait que l'administration d'anticorps serait une mesure moins contraignante que l'exclusion temporaire. Cependant, elle demandait que les immunoglobulines soient prodiguées non à elle-même mais aux enfants qui ne peuvent pas être vaccinés.

LANGUES: Le Conseil-exécutif bernois estime que le bilinguisme progresse dans le canton. La mise en oeuvre des mesures issues du rapport de la commission d'experts présidée par le conseiller aux Etats Hans Stöckli a déjà permis des avancées dans les domaines de la formation et de la santé ainsi que dans l'administration et les médias. Filières bilingues, échanges linguistiques, stratégie du personnel cantonal, bilinguisme hospitalier ou aide à la presse quotidienne francophone: le gouvernement estime qu'une année après le coup d'envoi de la mise en oeuvre de ce rapport, le bilan se révèle positif.

DÉPÔT DE MITHOLZ: Une large majorité de la population de Mitholz (BE) estime que son avenir est fortement impacté. Pour mémoire, le village doit être évacué pour au moins dix ans afin de sécuriser des stocks de munitions ensevelis sous la montagne. Les habitants et les autorités de cette région de l'Oberland bernois étaient invités à s'exprimer sur les répercussions du projet d’extraction des restes de munitions dans l’ancien dépôt. Le rapport est désormais disponible, a annoncé jeudi le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

SPECTACLE: Le Cirque Knie a décidé de commencer sa tournée 2020 en septembre, dans le sillage de l'allègement des mesures sanitaires contre le Covid-19. Pour des raisons logistiques, de planning et de coûts, il doit toutefois renoncer cette saison à se produire en Suisse romande et au Tessin. C’est avec 5 mois et demi de retard que la Première aura lieu à Berne le 4 septembre, précise le cirque Knie dans un communiqué diffusé jeudi. La tournée 2020 se terminera le 31 décembre à Lucerne.

ESPÈCE EN DIMINUTION: Fait plutôt rare en Europe, trois nouveaux crocodiles sacrés sont nés jeudi à l'aquarium-vivarium Aquatis à Lausanne. Il s'agit de trois femelles. Depuis 2016, ce sont désormais 17 petits de cette espèce en forte diminution dans le monde qui ont vu le jour. Aquatis est un des seuls vivariums à avoir un couple de crocodiles sacrés, ou crocodiles d'Afrique de l'Ouest, que l'on ne confond plus officiellement depuis 2011 avec le crocodile du Nil, et le seul à en élever. C'est une espèce propre, dont le nombre de représentants a fortement diminué. De plus d'un million en 1946, il en resterait entre 2500 et 3500 aujourd'hui, a expliqué à Keystone-ATS Michel Ansermet, directeur du grand aquarium lausannois.