Gazenergie

Jeudi 20 septembre 2018

Zürich, 20.09.2018

 

SANTÉ: Le Parti socialiste suisse veut lancer une initiative qui limite la charge des primes de l'assurance obligatoire à un maximum de 10% du revenu disponible des ménages. Il demande également une harmonisation des réductions de primes entre les cantons.

Le PS présente son initiative "afin de faire face à l'immobilisme du parlement en matière de réforme du système de santé", a expliqué la conseillère nationale et vice-présidente du PS Marina Carobbio devant la presse à Berne. Le texte définitif doit être adopté par les délégués du PS lors du congrès du parti début décembre. La récolte des signatures débutera au printemps 2019.

CONGÉ PARENTAL: Le Parlement est tenté par un congé paternité, mais seulement de deux semaines. Grâce au feu vert donné par une commission du National, un projet concret sera élaboré. Il doit contrer l'initiative populaire exigeant quatre semaines de congé.

La proposition se limitant à deux semaines a été faite en août par la commission compétente du Conseil des Etats qui estimait l'initiative trop audacieuse. Le congé serait à prendre dans les six mois suivant la naissance de l'enfant, soit en bloc, soit sous forme de journées isolées. Sur le modèle de l'assurance maternité, il serait financé via les allocations pour perte de gain (APG).

FINANCES PUBLIQUES: Pour la 13e année consécutive, le budget du canton de Vaud est à l'équilibre, avec un excédent de revenus de 110'500 francs pour 2019. Le pari de la RIE III cantonale est "gagné", s'est félicité Pascal Broulis. La droite fustige la croissance des charges.

"C'est une excellente nouvelle", a expliqué jeudi le conseiller d'Etat. Il a rappelé que le gouvernement avait lancé la réforme vaudoise de la fiscalité des entreprises (RIE III) en 2013.

AFFAIRE BROULIS: Un député vaudois, membre d'Ensemble à Gauche, demande à la commission de gestion d'investiguer et de rédiger un rapport sur un voyage de Pascal Broulis en Russie. Il veut aussi en savoir plus sur l'exonération fiscale de l'entreprise Ferring.

Nouvelle étape dans la saga des voyages en Russie du ministre des finances PLR Pascal Broulis: au nom du groupe Ensemble à Gauche, le député et membre de la Commission de gestion du Parlement (COGES) Yvan Luccarini a fait parvenir ce jeudi un courrier au président de ladite commission.

ECOLE GENEVOISE: La conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta a fait le point jeudi sur le plan d'action contre les abus à l'école lancé en décembre 2017. La ligne "Abus Ecoute" a reçu 80 appels, dont 33 relevaient de la loi sur l'aide aux victimes. Six d'entre eux touchaient à l'intégrité sexuelle.

La cheffe du Département de l'instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) a rappelé que le plan d'action a été mis en place "suite à des situations passées ou présentes potentiellement survenues au sein de l'école genevoise". La presse s'en était fait l'écho en novembre 2017.

CHASSE: La chasse semble séduire de plus en plus de femmes en Valais. Elles sont une trentaine actuellement à suivre la formation qui leur permettra de décrocher un permis de chasse. Une tendance qui reste à confirmer.

La chasse à balle a débuté lundi en Valais. Quelque 2400 chasseurs traquent le gibier. Parmi eux, une centaine de femmes. "Un chiffre stable par rapport aux années précédentes", a indiqué à Keystone-ATS Peter Scheibler, chef du service valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune.

ROBOTS: Les propriétaires de robots doivent rester entièrement responsables des dégâts que pourraient causer ces derniers. Le Conseil national a rejeté jeudi par 129 voix contre 55 un postulat de Mathias Reynard (PS/VS) qui s'inquiète du développement fulgurant de la robotisation.

Près de 50% des emplois seront directement concernés et, en partie, menacés. Le socialiste jugeait urgent de se pencher sur les risques de cette évolution, et notamment sur l'autonomie de plus en plus importante des robots et leur intelligence artificielle.

TRANSPARENCE DES SALAIRES: Les entreprises ne seront pas obligées de publier les salaires de leurs employés. Par 124 voix contre 55, le National n'a pas donné suite jeudi à une initiative de Susanne Leutenegger Oberholzer (PS/BL) pour qui ce serait le meilleur moyen de promouvoir l'égalité salariale.

La transparence salariale faciliterait la compréhension d'une différence de salaire et elle aurait un effet préventif contre une discrimination, a soutenu la socialiste. Actuellement, il n'existe une certaine transparence que pour les rémunérations du personnel régi par le droit public et des dirigeants d'entreprises cotées en bourse.

RÉSILIATION DU BAIL: Les aînés ne sont pas près d'être protégés en cas de résiliation du bail à loyer. Par 123 voix contre 52, le National n'a pas donné suite jeudi à une initiative parlementaire de Carlo Sommaruga (PS/GE) qui demandait certaines cautelles.

Le Genevois proposait que le congé soit fondé sur un juste motif et que les aînés reçoivent une solution de relogement dans des conditions acceptables avec des conditions locatives analogues. "Pour des personnes de 80 ou 90 ans, un déménagement est souvent insoutenable", a plaidé le socialiste. "C'est souvent synonyme d'entrée en EMS", a renchéri Min Li Marti (PS/ZH).

ENERGIE HYDRAULIQUE: Les exploitants de centrale hydraulique devraient continuer d'être soumis à une redevance hydraulique de maximum 110 francs jusqu'en 2024. Le Conseil des Etats a soutenu jeudi le statu quo temporaire sans opposition.

Le Conseil fédéral avait envisagé de réduire la redevance hydraulique maximale dès 2020. Mais face au tollé, il a proposé en mai de ne pas toucher à son montant avant 2025. Cantons et communes risquaient sinon d'y perdre 150 millions par an.

TRANSPORT FERROVIAIRE: Les passagers des trains pourront bénéficier de remboursement en cas de retard. Et le trafic régional doit être davantage protégé contre les entreprises de bus longue distance. Le Conseil des Etats a bouclé jeudi ce dossier ferroviaire.

Les entreprises d'autocars longue distance privées ne pourront pas se réserver la meilleure part du gâteau. Une société de bus qui demande une concession devra notamment prouver qu'elle ne crée pas une concurrence préjudiciable à l'offre des autres entreprises de transports.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Les diplômés étrangers, issus de certaines branches, devraient pouvoir trouver plus facilement un emploi en Suisse. Le National a adopté jeudi par 143 voix contre 41 une motion de Marcel Dobler (PLR/SG) en ce sens. Le texte passe au Conseil des Etats.

Les spécialistes étrangers formés en Suisse ne peuvent souvent pas être engagés à cause de contingents trop vite épuisés, a expliqué le Saint-Gallois. Ils trouvent alors un travail à l'étranger.

PROCÈS: Le Portugais accusé d'avoir violé et étranglé son épouse en 2014 à Fribourg a vu son appel rejeté par le Tribunal cantonal. Les juges ont confirmé le verdict de première instance, le condamnant à une peine de 17 ans de prison, couplée à un internement.

Le 30 mars 2017, le Tribunal de la Sarine avait jugé cet homme de 59 ans coupable de meurtre et de viol à l'encontre de son épouse. Il avait aussi été condamné pour avoir infligé dans les années 2000 des actes d'ordre sexuel à ses deux jeunes fils, qu'il avait eus avec une précédente compagne.