Gazenergie

HeidelbergCement va réduire ses coûts et ses investissements

Zürich, 08.11.2018

 

HeidelbergCement a dit jeudi qu'il allait réduire ses coûts et ses investissements, une annonce qui intervient une vingtaine de jours après que le deuxième cimentier mondial derrière LafargeHolcim a revu à la baisse sa prévision de bénéfice 2018.

Le groupe a notamment été affecté au troisième trimestre par des conditions météorologiques défavorables aux Etats-Unis, pays qui représente plus d'un tiers de son bénéfice brut, et par une hausse des coûts de l'énergie plus forte que prévu.

"Au vu d'une évolution du résultat opérationnel moins bonne que prévu, nous prenons des mesures énergiques pour doper les bénéfices et la génération de trésorerie", déclare Bernd Scheifele, président du directoire d'HeidelbergCement.

Le groupe veut ainsi notamment réduire ses coûts administratifs de 100 millions d'euros (près de 115 millions de francs) sur les deux prochaines années, accélérer les cessions et trouver d'autres actifs à vendre.

En outre, il va ramener l'enveloppe annuelle de ses investissements à 350 millions d'euros sur les années 2019 et 2020 contre un total prévu de 1,1 milliard d'euros pour cette année.

HeidelbergCement, qui détaillera les mesures d'optimisation de son portefeuille le 21 mars à l'occasion de la publication de ses résultats annuels, a également dit envisager des rachats d'actions vers la mi-2019.

Au cours de clôture de mercredi de 60,30 euros, le titre HeidelbergCement accuse un repli de 33,2% depuis le début de l'année, contre -15,1% pour l'action LafargeHolcim et -11% pour l'indice regroupant les valeurs européennes liées à la construction.