Gazenergie

Espagne: les exportations ont chuté de 39% en avril

Zürich, 18.06.2020

 

Les exportations espagnoles ont chuté de 39% sur un an en avril, en plein confinement contre le coronavirus, plombées en particulier par l'automobile, selon les données publiées jeudi par le ministère du Commerce.

Le déficit commercial de l'Espagne s'est néanmoins réduit de 5,4% par rapport à avril 2019, à 1519 milliards d'euros (près de 1620 milliards de francs), car les importations ont elles aussi fortement baissé, de plus de 37%.

Mais la chute des exportations enregistrée en avril en Espagne "est plus forte que celle de la zone euro (-30,6%) et que l'UE-27 (-30,5%)", précise le communiqué du ministère.

Le gouvernement espagnol avait décrété un strict confinement du pays à partir du 14 mars pour lutter contre la pandémie de coronavirus, qui avait été accentué les deux premières semaines d'avril avec la mise à l'arrêt de toutes les activités "économiques non essentielles", en particulier dans l'industrie et la construction.

Le secteur ayant subi le plus fort recul est celui de l'automobile, alors que l'Espagne est le deuxième constructeur européen après l'Allemagne et exporte la majorité de sa production.

Toutes les usines espagnoles ont été mises à l'arrêt plusieurs semaines en mars-avril.

Les exportations de biens d'équipement, de produits manufacturés et de produits énergétiques ont également reculé.

La seule contribution positive vient du secteur de l'alimentation, boissons et tabac.

Sur l'ensemble du premier trimestre, les exportations ont reculé de 12,4% sur un an et les importations de 12,8%, aboutissant à une réduction de 17% du déficit commercial, qui atteint 9.179 milliards d'euros.