Gazenergie

Eni: bond du bénéfice au 3e trimestre

Zürich, 26.10.2018

 

Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi avoir multiplié son bénéfice net par plus de quatre au troisième trimestre à 1,5 milliard d'euros (1,7 milliard de francs), un résultat très supérieur aux attentes.

Selon le consensus Factset Estimates, les analystes tablaient sur 1,04 milliard d'euros.

En revanche, Eni a revu à la baisse son objectif de croissance de sa production en 2018, tablant désormais sur une hausse de 3% au lieu de 4%.

Le groupe a fait état "de l'impact négatif sur la production de gaz de facteurs exogènes dans certains pays".

La production d'hydrocarbures a atteint 1,803 million de barils par jour (mbj) sur le trimestre, un chiffre stable sur un an. Sur les neuf premiers mois de l'année, elle s'élève à 1,844 million, en hausse de 3%, en ligne avec le nouvel objectif annuel.

Les autres composantes de ces résultats trimestriels sont très positives.

Le bénéfice net ajusté - un indicateur scruté de près par le marché, qui exclut des éléments volatils et exceptionnels - a été multiplié par six, à 1,39 milliard d'euros.

Le chiffre d'affaires a lui progressé de 25,6%, à 19,69 milliards d'euros, là aussi largement au-dessus des attentes, puisque les analystes pronostiquaient 18,48 milliards.

Le groupe a confirmé viser une neutralité financière à un prix du Brent à 55 dollars le baril. Le Brent européen s'échangeait jeudi autour de 83 dollars.

"Nous sommes particulièrement satisfaits des résultats du trimestre qui nous ont permis d'avoir une génération de trésorerie excellente", a déclaré le patron d'Eni, Claudio Descalzi, cité dans le communiqué.

Il s'est félicité de la baisse de 900 millions d'euros de l'endettement du groupe sur trois mois, pour atteindre 9 milliards d'euros.

Le géant italien a placé l'exploration et la découverte de nouveaux gisements au coeur de sa stratégie, qui s'accompagne parallèlement de la cession d'actifs, prioritairement via la dilution de participations dans des découvertes récentes importantes, comme dans celle de Zohr, en Egypte.