Gazenergie

Contribution fédérale de 27,5 millions pour un projet genevois

Zürich, 09.07.2020

 

Les Services industriels de Genève (SIG) percevront une contribution de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) pour leur projet de prospection géothermique à hauteur de 27,5 millions de francs. Cette prospection prévoit des forages de moyenne profondeur sur une période s'étalant jusqu'en 2023, précise l'administration fédérale dans un communiqué jeudi.

L'opération a pour but d'étudier plus précisément la composition du sous-sol genevois et de localiser les sites de la région les plus propices à l'exploitation de la chaleur de la terre. Elle s'inscrit dans le cadre du programme "GEothermie 2020", rebaptisé il y a peu "GEothermies", lancé en 2014 par le canton et mis en oeuvre par ses services industriels.

L'Etat de Genève escompte à l'horizon 2035 produire 20% de son énergie de chauffage à partir de la géothermie. "A l'horizon 2050, la géothermie pourrait couvrir 30% des besoins de chaleur du canton tout en respectant l'environnement", souligne le conseiller d'Etat écologiste en charge du département du territoire Antonio Hodgers, cité dans la publication des SIG.

Une partie de la subvention a été attribuée au forage exploratoire de Lully, situé sur la commune de Bernex et qui avec 1456 mètres présente l'une des profondeurs les plus importantes atteintes à Genève. La température de l'eau qui remonte à sa surface s'élève à 53 degrés Celsius. La pression semble prometteuse, mais le débit limité.