Gazenergie

Après une pause théâtrale, Sylvie Vartan retourne à la chanson

Zürich, 14.09.2017

 

Retour à la chanson pour Sylvie Vartan: après une récréation théâtrale dans le rôle d'une excentrique en plein dépit amoureux, l'icône française du yéyé retrouve vendredi la scène parisienne de l'Olympia, avant une nouvelle tournée.

En 2015, c'était déjà à l'Olympia que Sylvie Vartan avait fêté cinquante ans de succès et son 70e anniversaire. La mythique salle de spectacle l'a vue devenir vedette en 1961 en assurant la première partie de Gilbert Bécaud avec "Panne d'essence".

Une chanson enregistrée au pied levé pour faire plaisir à son frère Eddie: "il m'a poussée dans le studio. Je ne me consacrais pas du tout à la chanson. Depuis l'âge de six ans et un premier tournage, je voulais être comédienne", raconte Sylvie Vartan à l'AFP.

Vendredi et samedi à l'Olympia, avant Lyon le 23 septembre, la chanteuse promet de faire revivre les années 60 qui ont vu naître le mouvement yéyé, ces "années rouge et or", se souvient-elle.

Une époque "flamboyante"

"C'était une époque flamboyante, tourbillonnante. Il n'y a pas eu d'équivalent depuis... C'était le début d'une révolution sociale et artistique. C'était joyeux, fort et inattendu, sans plan de carrière", ajoute-t-elle.

"Le monde était moins fou et la musique s'en ressentait. Aujourd'hui, la musique est à l'image du monde : beaucoup plus violente, saccadée, sombre, moins mélodique", regrette la chanteuse de 73 ans.

"Au temps des yéyés, on privilégiait la musique. Les paroles ne comptaient pas vraiment. Elles ont d'ailleurs été décriées à juste titre. La seule chose qui comptait, c'était le rythme", ajoute la chanteuse. "A cette époque, je ne réalisais pas, tellement les choses allaient vite. J'étais comme en état d'ivresse".

Si la première partie de son spectacle réunira des pépites des "sixties" rarement interprétées, la seconde remontera les années 80 jusqu'à aujourd'hui. Un titre écrit et composé sur mesure par Keren Ann est déjà enregistré. Et Carla Bruni, qui a déjà offert "Je chante le blues" à Sylvie Vartan, sera de nouveau sollicitée.