Gazenergie

Allemagne: l'inflation décélère à 2,3% sur un an en novembre

Zürich, 29.11.2018

 

La hausse des prix à la consommation en Allemagne a décéléré à 2,3% sur un an en novembre, après 2,5% en octobre, selon des chiffres provisoires publiés jeudi par l'office fédéral des statistiques Destatis.

Le chiffre est conforme aux attentes des analystes sondés par le fournisseur de services financiers Factset.

Ce ralentissement de la hausse des prix est lié aux produits alimentaires, dont les prix ont augmenté de 1,4% sur un an en novembre, après +1,9% en octobre et +2,8% en septembre.

"Avec la baisse spectaculaire des prix du baril, l'inflation allemande aurait dû ralentir encore plus nettement", a commenté l'économiste de la banque ING Diba, Carsten Brzeski.

Sur fond de baisse mondiale, les prix de l'énergie se sont pourtant renchéris en Allemagne, de 8,9% à 9,3%. Un mouvement de grogne populaire sur la hausse du prix de l'essence, dans le sillage des "gilets jaunes", émerge d'ailleurs sur les réseaux sociaux en Allemagne.

La hausse de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPHC), utilisé comme référence par la Banque centrale européenne (BCE), s'est aussi tassé de manière significative à 2,2% en novembre, après 2,4% en octobre sur un an, soit toujours au-delà de l'objectif proche mais inférieur à 2% visé par l'institution, comme signe de bonne santé de l'économie.

Ces données auront de quoi alimenter le débat en Allemagne, où l'on aimerait voir la BCE accélérer la sortie de son arsenal de mesures anti-crise.

Confiant dans la remontée progressive des prix dans l'ensemble de la zone euro, le président de la BCE Mario Draghi, a estimé lundi nécessaire de maintenir un "degré important" de soutien monétaire, sur fond de coup de mou conjoncturel.