Gazenergie

Accord de coalition gouvernementale entre centristes et écologistes

Zürich, 15.06.2020

 

Les deux partis irlandais de centre-droit et les Verts sont parvenu lundi à un accord pour former un gouvernement de coalition, quatre mois après les législatives. Cette coalition aura un Premier ministre tournant et exclura les nationalistes du Sinn Fein, en tête du vote populaire.

"Les dirigeants du Fianna Fail, du Fine Gael et du Parti vert ont approuvé le projet de programme pour le gouvernement et celui-ci sera publié plus tard cet après-midi", a indiqué le Fianna Fail dans un communiqué.

Le Premier ministre Leo Varadkar assure l'intérim au poste de chef du gouvernement depuis les élections du 8 février, qui ont vu la déroute de son parti, le Fine Gael. Il a expliqué à la chaîne de télévision publique RTE qu'il y aurait une direction "tournante" du gouvernement et que le calendrier des nominations avait été convenu.

Micheal Martin, dirigeant du parti Fianna Fail, qui a obtenu 38 des 160 sièges parlementaires, devrait être le premier chef de gouvernement. "C'est ce à quoi je m'attends", a déclaré à RTE le négociateur du Fianna Fail, Michael McGrath. Mais tout accord devra encore être approuvé par les membres du parti avant qu'un nouveau gouvernement puisse être formé.

Donne bouleversée

Les élections de février ont bouleversé la donne politique en Irlande, où les deux partis centristes se relaient au pouvoir depuis un siècle.

Avec un programme ancré à gauche, le Sinn Fein, autrefois considéré comme la vitrine politique de l'IRA, groupe paramilitaire opposé à la présence britannique en Irlande du nord, est arrivé en tête avec 24,5% des électeurs. Mais faute d'avoir présenté suffisamment de candidats, il n'est devenu que la deuxième force politique au Parlement avec 37 sièges. Et le parti favorable à une réunification de l'Irlande n'a trouvé aucun partenaire pour former une coalition.

Le Fine Gael s'est retrouvé à la troisième place avec seulement 35 sièges. Bien qu'il ait également accusé des pertes, son rival historique Fianna Fail est devenu le parti avec le plus de sièges.

Les deux formations centristes avaient besoin du soutien des douze députés du Parti Vert pour atteindre le seuil des 80 sièges nécessaire à une majorité parlementaire. Selon le quotidien The Irish Times, des concessions ont été faites aux écologistes, parmi lesquelles des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et des investissements importants dans les transports durables.