Gazenergie

Le gaz est un moteur de la transition vers un approvisionnement efficace en chaleur - à court, à moyen et à long terme.

Thèse n° 3

Les pompes à chaleur électriques se sont imposées dans la construction neuve et remportent un succès croissant sur le marché de la rénovation. Certes efficiente, cette technologie consomme de l’électricité en hiver, précisément quand la production d’électricité peine à suivre – une évolution qui se marque aujourd’hui déjà et qui s’accentuera à l’avenir. C’est l’inverse pour la cogénération, autrement dit le couplage chaleur-force (CCF). Cette technologie à échelle modulable convient aussi bien au chauffage des habitations qu’aux réseaux de chaleur urbaine. Elle génère simultanément chaleur et électricité et aide à désamorcer le problème énergétique qui pointe en hiver. De plus, la cogénération atteint un écobilan quasi imbattable lorsqu’elle est alimentée en gaz renouvelables. Si le gaz est généré à partir d’électricité estivale, la cogénération permet un déphasage entre production et consommation, ce qui soulage le manque d’électricité en hiver.

La cogénération n’est qu’un exemple illustrant les multiples associations possibles entre gaz et autres énergies. Les chaudières modernes à condensation se combinent facilement à la thermie solaire ou à la géothermie (chauffages hybrides). La pompe à chaleur à gaz ne cède en rien à la pompe à chaleur électrique. L’alimentation en gaz renouvelables rend toutes ces technologies de chauffage presque climatiquement neutres – sans devoir remplacer les installations. On entend souvent parler de chauffages «fossiles» dans le débat public, mais cet abus de langage cache la réalité. Aujourd’hui, quiconque investit dans un chauffage alimenté à 100% en biogaz opte pour une solution au moins équivalente à d’autres systèmes de chauffage, voire bien meilleure sous l’angle des émissions de CO2 et du bilan environnemental.

Par ailleurs, toutes les zones d’habitation ne bénéficient pas de sources de chaleur renouvelables et décentralisées. Soit les sources d’énergie font défaut, soit leur valorisation est bloquée par des législations protectrices ou par la résistance trop forte du voisinage. Dans ce genre de situation, le gaz est la solution la plus efficace et la plus simple.

Préambule

L’avenir du gaz sera climatiquement neutre

en savoir plus

Thèse n° 1

Les énergies renouvelables et leurs infrastructures sont les fondamentaux de notre avenir énergétique.

en savoir plus

Thèse n° 2

L’hydrogène est fondamental pour la Suisse et ses objectifs climatiques.

en savoir plus

Thèse n° 3

Le gaz est un moteur de la transition vers un approvisionnement efficace en chaleur - à court, à moyen et à long terme.

en savoir plus

Thèse n° 4

L’approvisionnement en gaz sera totalement neutre en CO2 à l’horizon 2050 et aidera ainsi l’industrie à atteindre la neutralité climatique.

en savoir plus

Thèse n° 5

Le gaz est fondamental pour la décarbonisation de la mobilité.

en savoir plus

Thèse n° 6

Le gaz est fondamental pour la sécurité d’approvisionnement.

en savoir plus

Objectif «Renouvelables»

  • Stratégie 30/2030 et activités connexes
  • L’hydrogène, nouveau fondamental de la décarbonisation
  • Couplage des secteurs
  • Etroite collaboration avec la recherche, la science et l’industrie
  • Nouveau marketing et nouvelle marque
en savoir plus
Gaz renouvelables Gaz renouvelables
Installations de biogaz Installations de biogaz
CCF CCF
L’hydrogène L’hydrogène
Couplage des secteurs Couplage des secteurs
Projets énergétique Projets énergétique