Gazenergie

Objectif «Renouvelables»

L’Industrie gazière a lancé plusieurs initiatives pour atteindre les objectifs fixés.

Stratégie 30/2030 et activités connexes

En 2016, l’Industrie gazière s’était engagée à porter à 30 % la part des gaz renouvelables au marché du chauffage domestique à l’horizon 2030. Rapporté à la situation d’alors, cet objectif signifiait une augmentation de 4500 GWh. Parmi les mesures prises, on citera le remodelage du Fonds d’encouragement du biogaz, qui soutient la construction et l’agrandissement des installations produisant du biogaz injectable. Un partenariat stratégique a été conclu avec Ökostrom Schweiz, l’association faîtière du biogaz agricole, afin d’améliorer la valorisation des potentiels agricoles. L’organe de clearing géré avec la Direction générale des douanes (DGD) pour la comptabilisation des gaz renouvelables a été préparé pour pouvoir comptabiliser aussi les futures importations – sous forme gazeuse ou liquide.

L’hydrogène, nouveau fondamental de la décarbonisation

L’Industrie gazière suisse voit dans l’hydrogène (vert ou bleu) un nouveau fondamental pour la décarbonisation de l’approvisionnement en gaz sur le long terme. L’ASIG suit très attentivement l’évolution internationale et développe sa maîtrise technique. Elle s’investit également dans le débat pour la mise en place de modèles commerciaux et de réglementations favorables et met à profit ses relations avec les hautes écoles, la recherche et les organismes compétents, sans oublier les nouveaux acteurs.

L’hydrogène sera injecté dans le réseau de transport: c’est une évidence au vu de l’évolution qui se dessine dans les pays producteurs tels que la Norvège, les Pays-Bas ou la Russie. L’Europe doit préparer de toute urgence une stratégie «hydrogène».

L’Industrie gazière suisse participe à ces travaux avec le concours de la Confédération. L’Industrie gazière suisse a ajouté l’hydrogène à ses priorités de recherche et de développement. Elle entend soutenir avant tout les projets locaux qui expérimentent la filière de l’hydrogène comme maillon possible de la transition énergétique. Les questions importantes concernent la compatibilité des installations et des infrastructures gazières à l’hydrogène.

Par ailleurs, l’Industrie gazière suisse s’engage pour la création de conditions propices à la production, au transport et à l’utilisation de l’hydrogène dans les secteurs mobilité, bâtiment et production d’électricité. Les questions essentielles sont notamment le prix du CO2, le couplage des secteurs énergétiques et la reconnaissance des importations. Il faut également développer un appareil normatif dans le domaine de l’infrastructure gazière et de la compatibilité des appareils et des équipements.

Couplage des secteurs

Les technologies de couplage énergétique existent et ont déjà fait leurs preuves: CCF, power-to-gas, power-to-liquids, mobilité électrique, mobilité au gaz. Par le biais de plusieurs projets concrets, l’Industrie gazière a encouragé l’avènement de ces technologies et l’étoffement du réseau de ravitaillement, qui compte actuellement près de 150 stations-service pour les véhicules à gaz. Le thème d’une perspective énergétique globale doit désormais être placé au centre du débat politique. Les premiers succès sont là. Non seulement plusieurs organisations soutiennent cette approche, mais la Confédération elle-même en reconnaît le principe – cependant sans suite concrète pour l’instant.

Etroite collaboration avec la recherche, la science et l’industrie

L’ASIG s’engage en faveur de la recherche appliquée à travers le Fonds de recherche FOGA, qu’elle a instauré en 1992. Depuis lors, elle collabore non seulement avec les équipes de chercheurs de l’EPFZ et de l’EPFL, du PSI et de l’Empa, mais aussi avec les hautes écoles spécialisées, l’industrie et la Confédération. Elle veille ainsi au transfert rapide des nouvelles connaissances sur le marché et à leur diffusion au sein de la Berne fédérale. En plus de 25 ans d’existence, le FOGA aura soutenu plus de 150 projets. En 2015, l’Industrie gazière a focalisé sa stratégie de recherche sur le réaménagement prévisible de notre système énergétique et a centré ses efforts sur trois thèmes prioritaires: efficience énergétique, gaz renouvelables, réseaux, respectivement couplage des secteurs. Un nouveau thème prioritaire est venu s’y ajouter: l’hydrogène.

Nouveau marketing et nouvelle marque

Jusqu’à récemment, l’Industrie gazière avait commercialisé ses produits gaz naturel et biogaz sous une marque bien établie, mais qui n’exprimait pas son apport à la transition énergétique. Ne voulant plus représenter des produits distincts, elle a inauguré la nouvelle marque faîtière gazenergie pour symboliser le gaz sous toutes ses formes – gaz naturel, biogaz, autres gaz renouvelables et hydrogène – ainsi que ses infrastructures, comme des piliers fondamentaux de l’approvisionnement énergétique en Suisse, dont la sécurité d’approvisionnement, la viabilité économique et la protection du climat forment la clé de voûte.

Préambule

L’avenir du gaz sera climatiquement neutre

en savoir plus

Thèse n° 1

Les énergies renouvelables et leurs infrastructures sont les fondamentaux de notre avenir énergétique.

en savoir plus

Thèse n° 2

L’hydrogène est fondamental pour la Suisse et ses objectifs climatiques.

en savoir plus

Thèse n° 3

Le gaz est un moteur de la transition vers un approvisionnement efficace en chaleur - à court, à moyen et à long terme.

en savoir plus

Thèse n° 4

L’approvisionnement en gaz sera totalement neutre en CO2 à l’horizon 2050 et aidera ainsi l’industrie à atteindre la neutralité climatique.

en savoir plus

Thèse n° 5

Le gaz est fondamental pour la décarbonisation de la mobilité.

en savoir plus

Thèse n° 6

Le gaz est fondamental pour la sécurité d’approvisionnement.

en savoir plus

Objectif «Renouvelables»

  • Stratégie 30/2030 et activités connexes
  • L’hydrogène, nouveau fondamental de la décarbonisation
  • Couplage des secteurs
  • Etroite collaboration avec la recherche, la science et l’industrie
  • Nouveau marketing et nouvelle marque
en savoir plus
Gaz renouvelables Gaz renouvelables
Installations de biogaz Installations de biogaz
CCF CCF
L’hydrogène L’hydrogène
Couplage des secteurs Couplage des secteurs
Projets énergétique Projets énergétique