Gazenergie

Vision: gaz climatiquement neutre à l’horizon 2050

L’Industrie gazière suisse soutient l’objectif zéro émission nette que s’est fixé le Conseil fédéral en matière d’approvisionnement énergétique à l’horizon 2050. Elle fournit une importante contribution à la réduction de l’empreinte CO2 depuis un certain nombre d’années déjà. Notre approvisionnement énergétique doit être décarbonisé, tout en restant fiable et économiquement supportable. Un mix énergétique diversifié, voilà ce qu’il faut pour assurer notre avenir énergétique. Si cette solution fait déjà l’unanimité dans le monde scientifique, il faudra encore bien des recherches et des débats au niveau politique, économique et sociétal pour y parvenir. L’Industrie gazière suisse a fait le point sur le sujet dans ses «Thèses 2020», publiées en été 2020. Ces thèses forment la base de la stratégie du Fonds de recherche de l’Industrie gazière suisse (FOGA).

La stratégie du FOGA comporte quatre volets stratégiques:

1.) Solutions énergétiques efficaces

Technologies gazières novatrices pour le couplage des secteurs énergétiques (et intégration des nouvelles énergies dans le système énergétique)

Problématique:

  • Quelles sont les technologies gazières améliorant l’efficacité énergétique?
  • Quelles sont les technologies gazières permettant d’intégrer les énergies renouvelables dans le système
  • global et comment faut-il les appliquer pour maximiser l’efficacité énergétique? (taille d’exploitation, récupération de la chaleur perdue, stockage d’énergie, connexion au réseau)
  • Quel rôle jouera le gaz à l’avenir dans les secteurs électricité, chaleur, industrie, mobilité?
  • Quels sont les problèmes liés à la convergence des secteurs énergétiques concernant:
    - les modalités concrètes du couplage des réseaux (techniques, réglementaires, économiques),
    - le stockage saisonnier d’électricité,
    - la valorisation de la souplesse dans l’approvisionnement énergétique,
    - les nouveaux modèles sociétaux,
    - les incidences sur l’environnement local?

2.) Réseaux de gaz

Conversion des infrastructures gazières actuelles et développement des réseaux H2

Problématique:

  • Quelles sont les implications de l’objectif zéro émission nette au niveau des infrastructures gazières et quelles sont les options?
  • Dans quelle mesure le gaz et ses infrastructures peuvent aider à ponter la pénurie hivernale d’électricité et à maintenir la sécurité d’approvisionnement?
  • Quelles sont les options visant à réduire les émissions de méthane dans le réseau gazier?
  • Quel sera à l’avenir le rôle des technologies power-to-gas ou faut-il déjà convertir le réseau à la distribution d’hydrogène?
  • Dans quelle mesure les réseaux sont-ils compatibles avec l’hydrogène? Et avec un mix d’énergies?
  • Quelle sera l’architecture optimale des réseaux dans le futur?
    - Incidences des développements européens (stratégies H des Etats européens / Green Deal) sur l’environnement local des distributeurs suisses d’énergie?
    - Architecture des réseaux à l’échelon local, régional, suprarégional et international?
    - Stratégies d’optimisation des réseaux compte tenu du contexte économique? Démantèlement des réseaux?
    - Questions de sécurité, d’exploitation (injection, accès au réseau, facturation) et de comptage (capteurs)
    - Applications du CH4 renouvelable et applications du H2 renouvelable?
    - Rapport coût/bénéfice de la conversion des réseaux?
    - Stratégies de conversion des réseaux CH4 en réseaux mixtes CH4/H2 ou en réseaux H2?

3.) Gaz renouvelables

Substitution du gaz naturel par le gaz renouvelable

Problématique:

  • Technologies novatrices pour promouvoir la production indigène de biogaz?
  • Modèles d’organisation novateur pour améliorer le potentiel et la rentabilité du gaz renouvelable dans le secteur agricole?
  • Quels sont les bras de levier pour mieux exploiter systématiquement le potentiel indigène?
  • Quelles sont les solutions d’approvisionnement permettant de mieux exploiter le potentiel existant à l’étranger?
  • Aspects relatifs au Power-to-Gas:
    - Potentiel? Stratégies d’emplacement?
    - Rentabilité?
    - Technologies? Efficacité et taux d’utilisation des installations?
  • Exigences relatives à la qualité du gaz en vue de son injection et de ses applications?
  • Quelles stratégies pour réduire l’empreinte CO2 de gros fournisseurs tels que les cimenteries en les intégrant dans la production de gaz renouvelables?

4.) Hydrogène

Innovations technologiques et commerciales à tous les échelons de la chaîne de valeur ajoutée

Problématique:

  • Technologies novatrices à tous les échelons de la chaîne de valeur ajoutée (production d’énergie renouvelable, production d’hydrogène, traitement, distribution, stockage, vente, modèles commerciaux, négoce)
  • Écobilans des différents modes de production
  • Exigences relatives à la qualité du H2 en vue de son injection et de ses applications?
  • Potentiels valorisables en Suisse et à l‘étranger?
  • Modèles commerciaux viables à tous les échelons de la chaîne de valeur ajoutée?
  • Marchés idéaux pour l‘hydrogène: mobilité, industrie, chaleur?

Vision: gaz climatiquement neutre à l’horizon 2050

L’Industrie gazière suisse soutient l’objectif zéro émission nette que s’est fixé le Conseil fédéral en matière d’approvisionnement énergétique à l’horizon 2050.

en savoir plus

Le gaz renouvelable fait partie de la solution

La société K3 Immobilien AG et les services industriels de Wallisellen (werke versorgung wallisellen ag) ont la fierté d’annoncer que les façades solaires les plus performantes d’Europe ont été mises en service. Appuyée par groupe de couplage chaleur-force alimenté au biogaz, l’installation fournit une bonne part de l’électricité du nouveau parc artisanal de Wallisellen, dans le canton de Zurich.

en savoir plus

Installations de méthanisation pas chères et injection de gaz

Afin de rendre la production et l’injection de biogaz économiquement intéressantes pour les petites exploitations agricoles, il faut des digesteurs pas chers et faciles à raccorder au réseau gazier. L’industrie gazière suisse soutient le développement technologique dans ce domaine.

en savoir plus

Un chauffage qui produit aussi de l’électricité

Les installations de couplage chaleur-force (CCF) peuvent apporter une contribution importante à la sécurité d’approvisionnement en Suisse, car elles ne produisent pas seulement du courant, mais encore de la chaleur. On parle dans ce contexte aussi de chauffage électrogène. Dans ce projet, un moteur Stirling de conception nouvelle est au coeur du système.

en savoir plus

La convergence des réseaux énergétiques

La centrale hybride de Regio Energie Solothurn est un projet pionnier pour l’approvisionnement énergétique. Dans le quartier d’Aarmatt de la commune soleuroise de Zuchwil, trois réseaux énergétiques – électricité, gaz et chaleur à distance – cohabitent. Regio Energie Solothurn tire parti de cette situation pour un système d’un type nouveau consacrant la convergence des trois agents énergétiques.

en savoir plus

Application dans le contexte industriel

Une installation de démonstration de la Haute École technique de Rapperswil (HSR) a montré qu’il était possible d’utiliser du courant renouvelable pour produire du carburant. Les chercheurs ont mis au point une installation power-to-gas encore plus performante.

en savoir plus

Davantage de biogaz grâce au power-to-gas

Le biogaz brut obtenu à partir de la biomasse contient, outre du méthane biogène, une proportion de CO2 allant jusqu’à 40 %. Il doit donc être traité avant de pouvoir être injecté dans le réseau de gaz naturel. Mais le CO2 contenu dans le biogaz brut peut aussi être exploité, grâce à la technologie du power-to-gas.

en savoir plus

Optimisation du traitement du biogaz

Dans le cadre du projet Smartcat, un procédé permettant à un réacteur de méthanisation directe de biogaz de fonctionner en continu a été mis au point. Ce procédé permet de doubler le rendement en méthane de haute qualité, d’où le concept d’optimisation du traitement du biogaz.

en savoir plus

Propulsion au gaz pour des navires suisses

Le gaz naturel liquéfié est aujourd’hui déjà utilisé avec succès dans quelques pays européens comme carburant pour des bateaux et des véhicules utilitaires lourds. Ce mode de propulsion au gaz respectueux de l’environnement doit aussi pouvoir être mis à la disposition de la navigation intérieure en Suisse. Dans un projet un bateau de ligne opérant sur le lac de Lugano est converti au gaz à des fins de test.f dem Luganersee testweise umgerüstet.

en savoir plus

Rouler au méthane synthétique

Qui dit mobilité durable, dit réduction massive de l’utilisation des agents énergétiques fossiles et des émissions de CO2. Avec la plateforme de démonstration «move», l’Empa montre comment du courant renouvelable peut être transformé en agents énergétiques stockables et pauvres en CO2, comme l’hydrogène ou le méthane, et être utilisé comme carburant.

en savoir plus

Le gaz renouvelable fait partie de la solution

La société K3 Immobilien AG et les services industriels de Wallisellen (werke versorgung wallisellen ag) ont la fierté d’annoncer que les façades solaires les plus performantes d’Europe ont été mises en service. Appuyée par groupe de couplage chaleur-force alimenté au biogaz, l’installation fournit une bonne part de l’électricité du nouveau parc artisanal de Wallisellen, dans le canton de Zurich.

en savoir plus
Gaz renouvelables Gaz renouvelables
Installations de biogaz Installations de biogaz
WKK WKK
L’hydrogène L’hydrogène
Couplage des secteurs Couplage des secteurs
Projets énergétique Projets énergétique
Stockage d'énergie Stockage d'énergie